Wenn

Jude Law veut sensibiliser au sort des migrants

Jude Law veut sensibiliser au sort des migrants

Jude Law.Photo AFP

Jude Law n'est pas seulement un grand acteur, c'est également un homme au grand coeur. Touché par le sort des migrants, le comédien a fait appel à de nombreuses stars, comme Benedict Cumberbatch et Idris Elba, pour sensibiliser le gouvernement britannique aux sort des migrants. Il souhaiterait que des enfants des camps français soient accueillis au Royaume-Uni.

Jude Law a visité la «jungle» de Calais et Dunkerque ce mois-ci, et a été horrifié par les conditions dans lesquelles vivaient les migrants. À son retour, il a décidé de lancer une campagne pour alerter le premier ministre britannique, David Cameron. «Ils sont désespérés. Un petit garçon m'a attrapé et m'a supplié, m'a dit que la "jungle" n'était pas un bel endroit, qu'il ne voulais pas être là», a-t-il expliqué, ajoutant être «horrifié par le nombre de personnes vivants dans des conditions extrêmes entre Dunkerque et Calais», ainsi que par «le niveau de misère».

Plus de 145 personnalités publiques ont signé sa lettre, parmi lesquelles Helena Bonham Carter, Steve Coogan, Thandie Newton, Bob Geldof, Peter Gabriel. «C'est une crise humanitaire qui doit être reconnue comme telle, et il est impératif que nous fassions tout ce qui est en notre pouvoir pour aider ces réfugiés innocents et hautement vulnérables, surtout les plus jeunes, aussi rapidement qu'il est humainement possible», peut-on notamment y lire.

Cette déclaration survient quelques jours seulement après que la préfète du Pas-de-Calais, Fabienne Buccio, ait annoncé qu'elle donnait une semaine aux migrants pour quitter la moitié sud du camp de Calais. Manque de chance, Jude Law et ses soutiens ont été raillé par les politiciens, dont le député Phillip Davies, qui s'est moqué des célébrités dans le Sun. «S'ils veulent garantir un toit au dessus de la tête de ces gens, ils ont plein d'argent pour le faire», a-t-il notamment déclaré. «J'encourage ces personnes à donner leurs millions aux associations qui travaillent dur dans ces camps de réfugiés», a de son côté avancé le député Peter Bone.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos