Maxime Deland
Agence QMI

Jian Ghomeshi ne témoignera pas à son procès

Maxime Deland

Accusé d'agressions sexuelles, l'ancien animateur vedette de CBC Jian Ghomeshi ne témoignera pas à son procès à Toronto.

La défense a fait savoir mercredi matin qu'elle n'allait présenter aucun témoin, ni preuve pour tenter de semer un doute raisonnable dans la tête du juge qui préside ce procès.

On peut donc comprendre que le clan Ghomeshi estime avoir fait le nécessaire au cours du procès pour obtenir un verdict d'acquittement.

De son côté, la Couronne a indiqué au juge qu'elle avait terminé de présenter sa preuve en déposant mercredi la déposition faite à la police en 2003 par une amie de Lucy DeCoutere, une des présumées victimes de Jian Ghomeshi.

Cette amie est Sarah Dunsworth, qui a joué aux côtés de Mme DeCoutere dans la populaire série télévisée Trailer Park Boys.

Mme Dunsworth, s'était rendue au poste de police d'Halifax, en 2003, après que Lucy DeCoutere lui eut raconté sa mésaventure avec l'ex-animateur vedette de CBC. À l'époque, aucune accusation criminelle n'avait été portée contre Jian Ghomeshi.

Le procès a été ajourné et il reprendra jeudi avec les plaidoiries finales de la part de la poursuite, tandis que la défense devrait faire de même vendredi.

Crédibilité entachée

Ce procès extrêmement médiatisé, particulièrement au Canada anglais, a connu plusieurs rebondissements depuis son ouverture, le 1er février.

Ce qui a particulièrement retenu l'attention, c'est la manière avec laquelle l'avocate de Ghomeshi, Marie Henein, s'est attaquée à la crédibilité des trois victimes alléguées qui se sont présentées à la barre des témoins, sans toutefois jamais remettre en question les faits reprochés à son client.

Principalement à l'aide de vieux courriels, la défense s'est plutôt attardée à démontrer au juge que, contrairement à ce qu'elles prétendent, les trois victimes alléguées n'ont jamais été traumatisées par ce qu'elles ont vécu avec Jian Ghomeshi, bien au contraire. Deux des trois plaignantes l'ont par exemple revu peu de temps après ces présumées agressions.

L'ex-animateur vedette de CBC fait face à cinq accusations: quatre d'agression sexuelle et une autre d'avoir tenté de maîtriser l'une des plaignantes en l'étouffant. Ghomeshi a plaidé non coupable à toutes les accusations.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Procès de Jian Ghomeshi

Voir en plein écran

Vidéos

Photos