Jean-Marc Gilbert
Agence QMI

Suzanne Lapointe est décédée

Jean-Marc Gilbert

Dernière mise à jour: 02-01-2015 | 16h23

SAINTE-AGATHE-DES-MONTS – L’ex-animatrice et grande complice de Gilles Latulippe, Suzanne Lapointe, est décédée vendredi matin, dans les Laurentides, à l'âge de 80 ans. Sa sœur Isabelle a confirmé la triste nouvelle à l’Agence QMI.

Atteinte d’un cancer des ganglions depuis peu et souffrant d’Alzheimer depuis quelques années, Suzanne Lapointe vivait depuis quatre mois dans un centre d’hébergement de soins de longue durée de Sainte-Agathe-des-Monts.

«Elle est partie dans nos bras ce matin, a raconté sa sœur Isabelle», qui a passé une nuit blanche à son chevet.

«En quelques mots, je vous décrirais Suzanne comme une personne d’une grande générosité, très ouverte et recevante. Elle aimait tout le monde. Je pourrais vous donner des qualités jusqu’à demain matin», a ajouté Isabelle Lapointe.

Une longue carrière

Si Suzanne Lapointe s’est surtout fait connaître à la télévision, c’est dans le domaine de la chanson qu’elle a débuté sa carrière. Diplômée du Conservatoire en musique classique, elle a eu l’occasion d’aller se perfectionner à New York grâce à une bourse du Conseil des arts du Canada. À la télé, elle a notamment participé à l’émission «La poule aux œufs d’or», entre 1959 et 1963, où elle agissait comme hôtesse.

À partir de 1978, elle a animé le magazine télévisé «Votre amie Suzanne» qui a été à l’antenne pendant quelques années. En 1987 elle devient coanimatrice, avec l’humoriste Gilles Latulippe, de la très populaire émission «Démons du midi». Plus de 1000 épisodes ont été enregistrés jusqu’en 1993.

Suzanne Lapointe était aussi connue comme une excellente cuisinière. Elle a publié pas moins d’une douzaine de livres de recettes en 20 ans.

En 2008, elle a été décorée de l’Ordre du Canada par la gouverneure générale de l’époque, Michaëlle Jean.

Affaiblie par la maladie, Mme Lapointe n’avait pas été en mesure de témoigner lorsque M. Latulippe est décédé en septembre dernier. Elle n’a pu participer à l’hommage rendu à M. Latulippe par Juste pour rire l’été dernier.

Suzanne Lapointe laisse notamment dans le deuil quatre sœurs. Elle n’avait aucun enfant.

Réactions

La comédienne Janine Sutto garde un excellent souvenir de Suzanne Lapointe qu’elle décrit comme une femme «généreuse et gaie». «Elle a toujours fait partie de notre vie. Elle était très bien entourée de ses sœurs, a-t-elle dit, sur les ondes de LCN. Elle donnait l’image ce qu’elle était profondément.»

L’animateur Éric Salvail a commenté sur Twitter. «Je suis triste d’apprendre le décès de Suzanne Lapointe (…) Une femme humaine et d’une grande gentillesse. J’ai reçu son célèbre gâteau aux fruits pendant des années. Bon voyage Suzanne», a-t-il écrit.

«Une grande dame au rire légendaire. M. Latulippe doit être en train de lui conter une blague», a écrit pour sa part Stéphane Laporte.

Les politiciens ont également réagi. «Il y a maintenant deux démons du midi au paradis», a écrit le maire de Montréal, Denis Coderre, sur le réseau social.

Le premier ministre Philippe Couillard a quant à lui transmis ses condoléances à la famille et aux proches de Mme Lapointe.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos