Diane Juster a perdu sa meilleure amie

Célébrités - Diane Juster a perdu sa meilleure amie

Dany Bouchard - Journal de Montréal

Dernière mise à jour: 13-11-2006 | 19h53

L’auteur-compositeur et interprète Diane Juster a perdu sa meilleure amie en la personne de Micheline Charest, décédée mercredi.

« J’espère seulement qu’elle dort en paix… Ni les médias, ni le monde des affaires n’ont été généreux envers elle », estime la chanteuse, la voix rendue chevrotante par l’émotion.

La veille de son opération de chirurgie esthétique, au terme de laquelle elle a rendu l’âme, Micheline Charest s’est entretenue avec Diane Juster.

« On s’est parlé la veille de son opération et on a soupé ensemble, avec nos maris, deux jours avant, se souvient douloureusement l’artiste, qui a elle aussi subi des opérations de chirurgie esthétique ces quinze dernières années.

« Elle n’était pas tout à fait libérée de ses problèmes, mais elle en avait réglé plusieurs. Elle commençait enfin à voir la lumière au bout du tunnel. »

Selon Mme Juster, Micheline Charest s’est rendue à la Clinique de chirurgie esthétique Notre-Dame avec l’intention d’y subir une réduction mammaire et un lifting facial.

En pleine forme

« Elle avait pensé à la liposuccion, mais en femme intelligente, elle ne voulait pas en faire trop en même temps », confie la chanteuse, en spécifiant qu’il n’était pas dans la nature de Micheline Charest de s’inquiéter pour une opération de ce genre.

Diane Juster confirme par ailleurs la grande forme physique de son amie.

« Après la catastrophe de sa compagnie, elle avait même grimpé l’Everest ! Elle voulait voyager, apprendre des langues… »

Une belle complicité

Micheline Charest et Diane Juster se sont connues il y a six ans, par le biais d’amis communs, à Magog, où la femme d’affaires a habité.

« Nous étions très amies, résume-t-elle. Nous avions une belle complicité de femmes. J’ai vécu avec elle sa montée, mais sa descente surtout. Toute sa vie, elle a été un pilier, une vraie femme, une vraie mère. »

Diane Juster ne tarit pas d’éloges lorsqu’elle parle de Micheline Charest.

« Elle a bâti un empire sur de la qualité. Elle s’est trompée ? Peut-être. Elle a manqué de jugement ? Sûrement. Mais elle avait plein de projets dans sa mire ; elle voulait bâtir quelque chose de plus grand que nature », ajoute Diane Juster en évoquant les scandales qui ont éclaboussé Micheline Charest et son mari Ronald Weinberg, alors à la direction de la maison de production Cinar.

On se souviendra qu’en 1999 a éclaté le scandale des prête-noms utilisés pour obtenir des crédits d’impôt, une affaire qui a déclenché des enquêtes policières qui n’ont pas encore abouti.

En 2000, le couple a aussi autorisé un investissement de 122 M$ US aux Bahamas, sans avoir obtenu l’autorisation de son conseil d’administration.

« Elle a eu beaucoup de souffrances qu’elle a cachées au fond d’elle, qu’on pense à sa réputation, ou aux déboires de sa compagnie qui était comme son enfant », témoigne Diane Juster.

« Je vais toujours me nourrir de sa force et de ses bons conseils », termine la chanteuse avec émotion.


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos