Trudel réagit à  la mort d'une victime

Canular de mauvais goût - Trudel réagit à  la mort d'une victime

 

Dernière mise à jour: 07-12-2012 | 22h21

MONTREAL - Qui dit canulars téléphoniques au Québec dit également Les Justiciers masqués, qui sont en fait les vrais pros en la matière avec à leur feuille de route des noms tels que Paul McCartney, Nicolas Sarkozy, Stephen Harper, Bill Gates, Janet Jackson et plusieurs autres.

Sébastien Trudel, l’une des deux voix derrière Les Justiciers masqués, a eu vite envie de réagir à la suite des tristes événements de cette semaine alors que Mel Greig et Michael Christian, deux animateurs de radio de la station 2Day FM de Sidney en Australie ont mené un canular téléphonique de mauvais goût en se faisant passer pour la reine Élisabeth II, ce qui a mené tout droit vers une tragédie.

L’un des animateurs australiens lors d’un canular téléphonique a demandé mardi dernier des informations sur l’état de santé de Kate Middleton (hospitalisée pour des nausées graves) à une infirmière de l’hôpital King Edward VII.

L’infirmière Jacintha Saldanha, croyant vraiment entendre la reine n’a pas douté un seul instant qu’elle aurait pu avoir affaire à une mauvaise blague et a révélé des informations sur l’état de santé de la duchesse de Cambridge, devenant alors la risée de millions de personnes ayant entendu le canular sur les ondes radiophoniques. Par la suite le corps de l’infirmière a été trouvé sans vie dans son appartement vendredi matin (heure de Londres).

Un manque de jugement

Sébastien Trudel, l’un des deux membres des Justiciers masqués était l’un des premiers à condamner fortement le manque flagrant de jugement des deux animateurs radiophoniques. «Ça n’a pas de sens ce qu’ils ont fait et c’est carrément illégal de se faire passer pour un membre de la famille de quelqu’un pour obtenir des informations personnelles, a confié le Justicier masqué. Ce genre de travail résulte beaucoup plus de paparazzis radio que d’humoristes.»

L’humoriste ne se gêne pas pour mettre le manque d’expérience des deux animateurs en cause «Ceux-ci en étaient à leur première tentative de canular téléphonique et espérons simplement que ce sera leur dernière, a-t-il ajouté. Comme le canular n’a pas été diffusé en direct, je m’explique mal que la direction n’ait pas réagi et simplement refusé de diffuser cette blague illégale et de mauvais goût.»

Les deux animateurs ont été suspendus jusqu’à nouvel ordre. «Je pense que c’est ce qu’il y avait de mieux à faire, mais je trouve ça bien dommage, car cela ne ramènera pas à la vie l’infirmière qui devait être déjà bien fragile», a ajouté Sébastien Trudel.

Censuré par Janet Jackson

Les Justiciers masqués, après douze années de carrière et plusieurs bonnes prises dans leur filet n’ont jamais eu de dérapage de la sorte. «Le pire qui nous est arrivé c’est lorsque nous avons piégé Janet Jackson dans l’histoire du «Nipple Gate», on se souvient que le sein de celle-ci était sorti de son bustier dévoilant ainsi son mamelon en plein spectacle du Superbowl, a dit l’humoriste. Nous avons piégé celle-ci peu de temps après et son gérant nous avait rappelé pour nous demander de juste enlever le bout où elle nous dit «Je le referais n’importe quand», et nous l’avons fait.»

Les deux humoristes n’ont jamais non plus tenté de piéger la reine Élisabeth II. « Les Bleu Poudre l’ont très bien fait en 1995 alors ont n’a pas cru bon de récidiver», a-t-il expliqué.

Cependant, l’humoriste avoue avoir été victime de certains commentaires désobligeants sur son compte «Twitter» de la part de gens qui ne font pas la différence entre le travail des Justiciers masqués et celui des deux animateurs australiens.

Pourtant, au Québec, les insolences téléphoniques ont la côte depuis plus de soixante ans alors que des noms tels que Yvon Ducharme puis Tex Lecor ont lancé le bal de ce genre de blagues.

«On le fait depuis des lunes au Québec et ça c’est toujours fait dans le respect et dans le bon goût, il ne faut pas comparer notre travail à celui de ces deux animateurs qui ne sont vraiment pas outillés et qui ont manqué d’éthique et de jugement, a conclu Sébastien Trudel. Jamais on ne ferait quelque chose comme ça.»



Vidéos

Photos