Michael Sheen a appris sa leçon

Twilight - Michael Sheen a appris sa leçon

Michael Sheen | Photo WENN 

Bruce Kirkland

Dernière mise à jour: 18-11-2012 | 17h12

LOS ANGELES - Michael Sheen a appris sa leçon : sa petite fille de 8 ans n’a pas trop apprécié de le voir dans le rôle du méchant Vampire Aro dans la saga «Twilight».

«Quand je lui ai dit que je jouerais le rôle d’Aro, elle a dit : “Aro est chauve, complètement chauve!”» a raconté l’acteur. La petite Lily – que Michael Sheen a eue avec son ex-copine Kate Beckinsale – sait pourtant que son père a une épaisse chevelure frisée… C’est ainsi que l’acteur britannique a réalisé «que chacun se faisait sa propre idée des personnages».

Après avoir raconté cette histoire lors de la conférence de presse à Los Angeles pour la sortie de «La saga twilight révélation : Partie 2», il a ensuite ri un peu tristement. «Je croyais qu’elle allait être vraiment excitée quand j’allais lui annoncer la nouvelle, mais en fait elle était vraiment agacée que je m’immisce dans son monde à elle.»

Selon Michael Sheen, quand il a appris la nouvelle à sa fille, une lectrice avide des romans de Stephenie Meyer, c’est comme s’il lui avait dit : «je vais prendre cette chose qui est très spéciale pour toi et que tu perçois comme la tienne, et je vais me l’approprier.»

«J’ai quelque peu surestimé l’effet de cette nouvelle sur elle, a ajouté l’acteur. Mais par la suite, elle est devenue vraiment excitée. Mais j’ai réalisé que pour les gens qui sont vraiment accroc aux livres, aucun film ne peut égaler ce qu’ils arrivent à imaginer avec les mots de l’auteure. Mais bon, même si je n’étais pas chauve, elle a quand même fini par apprécier mon interprétation d’Aro.»

Dans ce volet de la saga, où on le voit un peu plus longuement à l’écran, Michael Sheen arrive à livrer un vampire à la fois drôle et terrifiant. «L’une des choses que j’ai toujours appréciées à propos de ce personnage, une chose que Stephenie (Meyer) a toujours suggérée dans ses livres et j’ai reprise, c’est qu’il se perçoit lui-même comme un vieux fou un peu trop sentimental qui aime voir les jeunes gens s’amuser… avant de les tuer.»

Cet équilibre comico-terrifiant que Michael Sheen a apporté au personnage rend aussi les scènes d’horreur plus mordante. «Surtout dans ce film, a dit l’acteur. Ça permet aux moments vraiment horribles de l’être encore plus. Je me fais vraiment peur à moi-même dans ce film, ce qui ne m’arrive jamais.

Mais il y a des scènes où l’on peut sentir à quel point il aime la violence et à quel point il est méchant par pur plaisir. Et il a ce sourire, qui laisse parfois entrevoir la folie meurtrière qui le possède.»


 


Vidéos

Photos