Céline répond à une poursuite

D'un ex-employé - Céline répond à une poursuite

 

Dernière mise à jour: 29-06-2012 | 09h23

Le porte-parole de Céline Dion affirme que l'ancien homme à tout faire de la chanteuse, qui a déposé une poursuite pour heures supplémentaires impayées, avait refusé un montant de 10 000 $ lorsqu'il a été congédié.

Keith Sturtevant, qui travaillait pour Céline Dion et son mari René Angélil, a déposé une poursuite accusant le couple de ne pas lui avoir payé ses heures supplémentaires, prétendant avoir régulièrement travaillé plus de 40 heures par semaine, et ce, durant plus de trois ans de service.

Un représentant de Dion a maintenant confié à TMZ: «Keith recevait un très bon salaire annuel, qui couvrait les heures supplémentaires pour ses services durant trois ans».

Le porte-parole ajoute également que l'homme à tout faire a refusé une bonne indemnité de départ, une indemnité de congé et un montant de 10 000 $ lorsqu'il a été congédié au mois de mai.

Soulignons qu'il aurait été congédié en raison de ses mauvaises performances au travail.


Vidéos

Photos