Chantal Jolis est décédée

Médias - Chantal Jolis est décédée

 

Marie-Josée Roy

Dernière mise à jour: 27-02-2012 | 17h41

MONTRÉAL — L'animatrice et journaliste Chantal Jolis est décédée dans la nuit de dimanche à lundi aux Îles-de-la-Madeleine de la maladie de Parkinson. Elle s'est éteinte à l'âge de 64 ans au CHSLD des Îles.

Chantal Jolis était connue pour les nombreuses émissions radiophoniques qu'elle a animées à Radio-Canada. Elle a ainsi été à la barre d'émissions comme Bouchée double, L'Oreille musclée et Bachibouzouk .

Sa présence chaleureuse et son style décontracté l'avaient fait connaître et apprécier. Dans les années 1980, à la télé de Radio-Canada, elle aussi partagé la vedette de l'émission À première vue avec René Homier-Roy.

L'animatrice avait dû mettre fin à ses activités médiatiques en 2009 en raison de symptômes de plus en plus importants de sa maladie.

Passage remarqué à Tout le monde en parle

Son dernier passage à la télé a été à l'émission Tout le monde en parle, en mars 2011. Chantal Jolis avait ému l'auditoire en parlant de sa maladie : «C'est dur de perdre, dans la même année, son travail, sa santé, sa maison, son chum… Le Parkinson est la maladie la plus dégueulasse au monde, parce qu'on n'a pas l'air d'être malade. On devient prisonnier de son corps», avait-elle confié.

Optimiste, elle exprimait toutefois son désir de revenir à la radio à titre de réalisatrice ou programmatrice, et se souhaitait aussi de trouver l'amour à nouveau.

René Homier-Roy a salué lundi matin sa collaboratrice de longue date. «C'était une femme très très passionnée. Elle avait une façon d'opposer son regard à celui des autres. J'ai eu beaucoup de plaisir avec elle», a exprimé l'animateur.

M. Homier-Roy a déploré que sa maladie ait été «d'une cruauté extrême. Le Parkinson lui a laissé toute sa tête, sans qu'elle soit capable de transmettre toutes les pensées qui l'habitaient», a-t-il déploré.

Monique Giroux, une collègue de Chantal Jolis à la Première Chaîne, puis à Espace musique, pendant plus de 25 ans, a voulu rendre hommage à son amie : «Elle a été un modèle pour toute une génération d'animateurs, qui sont maintenant âgés entre 40 et 55 ans : Marie-France Bazzo, Dany Turcotte et bien d'autres.»

Monique Giroux a indiqué qu'elle avait laissé le micro de son rendez-vous Fréquence libre à Chantal Jolis, en 2009, pour que celle-ci puisse faire ses adieux aux auditeurs, le temps d'une émission spéciale.

L'auteur Jean Barbe a côtoyé Chantal Jolis dans les années 1990, à l'époque où il travaillait à Radio-Canada. Elle l'a incité à se remettre à l'écriture après l'échec de son premier roman, en 1991, avec un ouvrage portant sur André «Dédé» Fortin.

« Sa confiance, son coup de fouet, son énergie et son front de bœuf m'ont remis le pied à l'étrier et, depuis, je n'ai pas arrêté. Je lui dois ma carrière littéraire. Pour vivre dans cette espèce de joie qui était la sienne, ça prend aussi un soupçon de colère», a dit le chroniqueur.

Philippe Fehmiu n'oubliera jamais l'accueil chaleureux que lui avait réservé Chantal Jolis lors de son arrivée à Espace musique, au milieu des années 2000. «J'ai grandi en l'écoutant, et elle fait partie des gens qui m'ont influencé à faire ce métier. Elle m'a guidé dans la discothèque, m'a montré comment bâtir une feuille de route, m'a indiqué comment prononcer les noms de certains groupes…»

Originaire de France, elle était arrivée au Québec en 1980 dans le cadre d'un échange avec les radios publiques.

Témoignages sur les réseaux sociaux

Lundi matin, les gens ont été nombreux à réagir à l'annonce du décès de Chantal Jolis sur les réseaux sociaux.

- «Il y a quelques semaines, Chantal, vous avez pris le temps de me dire bonjour, ici sur Facebook. Nous ne nous connaissions presque pas, mais vous me touchiez. Vous me touchez. Merci pour tout» — Alain Zouvi.
- «Chantal Jolis est décédée… Triste journée» — Guy A. Lepage
- «Salut Chantal, bon voyage et bonne route. Merci pour ton passage dans ma vie, je penserai à toi souvent, mais surtout chaque fois que j'entendrai ou chanterai «Besame Mucho»… Bisous» — Marc Hervieux
- «Une grande dame de la radio, une grande dame tout court nous a quittés. Grosses bises à toi, Chantal. Tu nous manqueras. Nous ne t'oublierons cependant jamais» — Stanley Péan

Décès de Chantal Jolis : la ministre Saint-Pierre réagit

MONTRÉAL – La ministre de la Culture, Madame Christine Saint-Pierre, a réagi lundi après-midi au décès de l'animatrice Chantal Jolis, emportée par la maladie de Parkinson, dans la nuit de dimanche à lundi.

«Comme une large part du public québécois, j'ai suivi de près la carrière de Chantal Jolis, a exprimé la ministre par voie de communiqué. J'admirais son talent naturel de communicatrice, son franc-parler, sa vaste culture et sa vive intelligence. J'aimais aussi beaucoup cette façon qu'elle avait d'apprécier sa patrie d'adoption. En effet, elle parlait souvent de son amour pour le Québec, de son attachement aux gens et à une culture qu'elle estimait riche et unique par sa vigueur et son éclectisme.»

«Elle était pour moi un modèle, et je constate que, parmi les jeunes embrassant une carrière en animation, en journalisme et en production, on trouve de nombreux Québécois, en particulier des Québécoises, marchant dans ses pas, a poursuivi Christine Saint-Pierre. Elle nous a appris beaucoup sur le professionnalisme dans les médias et elle nous a aussi donné une vraie leçon de courage face à la maladie. Je tiens à exprimer mes plus sincères condoléances à la famille et aux proches de Madame Chantal Jolis.»

Dans ses propos, Christine Saint-Pierre a tenu à rappeler quelques faits marquants de la carrière de Chantal Jolis, dont ses participations aux émissions À première vue, à la télévision, et Indicatif présent, Bouchées doubles, L'oreille musclée et Bachibouzouk , à la radio. Elle a aussi défini la défunte comme une femme «attachante, érudite, courageuse et profondément humaniste».

Par ailleurs, la radio de Radio-Canada rendra hommage à Chantal Jolis, lundi soir, sur les ondes de la Première Chaîne et d'Espace musique, dès 21 h. Une émission spéciale sera notamment animée par Monique Giroux.


Vidéos

Photos