Leurs jumeaux s'appellent Eddy et Nelson

Céline et René - Leurs jumeaux s'appellent Eddy et Nelson

 

Marie-Hélène Goulet

Dernière mise à jour: 28-10-2010 | 23h33

MONTRÉAL - Alors que les jumeaux venaient tout juste de passer leur première nuit à la maison avec leur célèbre maman, c’est un René Angélil comblé qui a salué le public lors de la diffusion de l’émission «Des nouvelles de Céline», à TVA jeudi. L’heureux papa y a annoncé en primeur le nom de ses enfants: Nelson et Eddy.

C’est en l’honneur de Nelson Mandela que l’aîné des jumeaux Angélil a été prénommé. Très impressionnés par leur rencontre avec l’ancien président de l’Afrique du Sud, Céline et René espèrent que ce prénom inspirera leur bout de chou.

Le cadet de la famille, quant à lui, tient son prénom d’Eddy Marnay. Le parolier français a été «comme un papa» pour Céline et son époux.

Tournée trois jours avant l’hospitalisation de Céline, qui a donné naissance à ses petits le 23 octobre dernier, l’entrevue menée par Julie Snyder a été émotive.

C’est par une révélation que la discussion a commencé, alors que la chanteuse a avoué avoir d’abord été enceinte de triplets.

Lors d’une première échographie, l’équipe médicale et les futurs parents ont eu la surprise d’apprendre qu’un troisième petit coeur battait bel et bien dans l’utérus de Céline. Malgré les inquiétudes médicales, les parents étaient aux anges, bien qu’estomaqués. Finalement, cinq jours plus tard, un nouvel examen a indiqué que «ce petit bébé a décidé de laisser la place aux deux autres», a dit Céline incapable de retenir ses larmes.

Encore habitée par la peine, même si elle se savait tout de même privilégiée d’attendre deux fils en santé, la chanteuse a eu besoin d’une pause à ce stade de l’entrevue alors que l’émotion l’envahissait.

Julie a poursuivi son entretien avec la star en lui parlant de l’opulence dans laquelle celle-ci vit à Jupiter Island en Floride. Montrant d’incroyables prises de vue de la maison des Dion-Angélil, elle a alors questionné Céline sur l’ampleur de sa demeure.

Cette dernière a avoué avoir tout supervisé de la construction de sa maison. Elle a aussi ajouté que, contrairement à René, elle ne se laisse pas influencer par ce que les gens pourraient bien penser de ce qui se passe dans sa cour. En fait, le choix de l’énormité du palace a été dicté par l’envie d’accommoder la grande famille du couple.

Sachant que certains des membres de leur clan ne sont pas à l’aise avec la meute de paparazzi qui suit la chanteuse, René et Céline ont voulu se créer un havre de paix pour eux et les siens. «Faisons notre bonheur chez nous et invitons notre famille et les gens qu’on aime dans notre maison et notre piscine», a-t-elle résumé.

Vivant dans un monde à mille lieues de celui où sa mère l’a élevée avec ses 13 frères et soeurs, la maman de René-Charles s’est montrée bien fière d’avoir inculqué de bonnes valeurs à son grand garçon. Encore là, elle a versé quelques larmes lorsque Julie lui a fait visionner l’obtention du diplôme de «good citizen» que son fils a obtenu à l’école pour sa bonne conduite. «C’est mieux qu’un Oscar!», s’est-elle exclamée.

Las Vegas

Déjà pleine d’idées pour son nouveau spectacle à Las Vegas au cours duquel les spectateurs seront choyés par 31 musiciens et des hologrammes sur scène, Céline prépare aussi un album en français. L’artiste ne sait, par contre, toujours pas quand elle pourra l’enregistrer, car il était hors de question qu’elle le fasse enceinte.

Mais la grossesse n’a pas empêché Céline de compléter une chanson pour son beau-fils, Marc Dupré. «Je t’aime encore» raconte l’histoire d’un homme qui a perdu sa femme et habitait déjà l’auteure-compositrice il y a quelques années.

Une séquence amusante nous a montré l’artiste en train de donner quelques conseils d’interprétation à Marc. Fougueuse comme dix, ni le chanteur, ni son réalisateur, Fred St-Gelais, n’auraient eu intérêt à contredire Céline.


Vidéos

Photos