Des vidéos osées de Britney dérobées

Encore une tuile - Des vidéos osées de Britney dérobées

 

Dernière mise à jour: 05-02-2008 | 14h01

Britney Spears est au bord du gouffre depuis qu’elle s’est rendu compte que des vidéos à caractère sexuel auraient été dérobées dans sa résidence de Beverly Hills.

La chanteuse perturbée – qui reçoit actuellement des traitements psychiatriques – est terrifiée à l’idée que des «objets précieux» aient été dérobés dans sa vaste résidence vendredi soir dernier, dont des vidéos pour adultes d’elle-même consommant de la drogue et ayant des relations sexuelles.

Une personne qui connaît bien la chanteuse a dit: «Voilà bien la dernière chose dont Britney a besoin. Elle est au bord du gouffre, car tous ses secrets pourraient maintenant être révélés. Certaines vidéos qui auraient pu être subtilisées pourraient s’avérer explosives.»

Ce ne serait pas la première fois que Britney Spears serait aux prises avec un scandale à propos de vidéos osées.

L’an dernier, une vidéo montrant la chanteuse en train de faire une fellation à son ex-mari Kevin Federline s’est retrouvée sur Internet. Toutefois, c’était un canular.

Plus récemment, des rumeurs circulaient à propos d’une autre vidéo où Britney Spears, 26 ans, le crâne rasé, se livrant à des actes sexuels avec deux femmes et un homme tout en consommant de la cocaïne et de la marijuana. Cependant, cette vidéo n’a jamais été rendue publique.

L’agent Alex Martinez du service de police de Los Angeles a confirmé que les policiers ont répondu à un appel en provenance de la résidence de Britney Spears, mais soutient qu’il ignore ce qui s’est produit, ajoutant que «le rapport est actuellement en traitement» et qu’il n’y a pas accès.

Pendant ce temps, Britney Spears – qui a été admise contre son gré à l’hôpital de neuropsychiatrie Stewart and Lynda Resnick de UCLA la semaine dernière après que son comportement a été jugé à risque – restera en observation 14 jours de plus puisque son médecin a jugé qu’elle n’était pas apte à sortir.

Britney Spears – qui est dorénavant sous la tutelle légale de son père Jamie Spears à la suite d’une ordonnance de la cour prononcée vendredi dernier – a déjà été transférée dans une «chambre calme» après s’être disputée avec les médecins lors de son admission.

Quelqu’un de l’hôpital a confié au magazine People que «la situation est épouvantable. Britney Spears est dans une cellule matelassée. Sa famille est morte d’inquiétude à son sujet.»


Vidéos

Photos