Accueil Divertissement
 
Canoe.ca
Stars - Les 10 désintox les plus célèbres
©AP
Lindsay Lohan

STARS

Les 10 désintox les plus célèbres

Liz Braun - Sun Media
26-01-2007 | 08h19
Elle serait tombée à plat ventre par terre dans le corridor d'un hôtel, complètement ivre.

On raconte que l'acteur James Franco n'en voulait plus.

On l'aurait vue dans un restaurant en train de boire de l'alcool payé d'avance par des «amis».

On peut trouver six millions d'onces de spiritueux dans cette grande ville, et Lindsay Lohan semble les avoir bues presque toutes avant d'aboutir récemment au Wonderland Centre pour désintox.

Mais sachez tous que la désintox, c'est hip!

Dans cette ville où les apparences sont tout ce qui compte, semble-t-il, on est quelqu'un que si on est allé en désintox.

Liza Minnelli - comme des douzaines d'autres - est l'exemple parfait d'une star qui a vu sa carrière revivre dans les médias à la suite d'un voyage pressé en désintox.

Le passage de Mme Lohan's à Wonderland (oui, oui, c'est le vrai nom!) peut se faire cependant dans le plus grand confort. Sur son site Internet, Wonderland prétend que son centre est sécuritaire et bien protégé, avec des repas haut de gamme, sans oublier deux piscines et trois acres de jardins pour la détente. Plus encore:

«Comme Wonderland est situé à Los Angeles, la capitale de l'industrie du divertissement, nous savons bien que plusieurs de nos clients font carrière dans les arts de la scène. On sait depuis toujours que les arts de la scène, l'alcoolisme et la toxicomanie vont souvent ensemble. Combien de grands artistes ont été fauchés en pleine gloire par des maladies chroniques ou des maladies fatales?» (Ce qui a permis ensuite de vendre des millions de CD et DVD posthumes. Faut quand même pouvoir en profiter!)

«Combien d'autres ont vu leur carrière écourtée et leur réputation ruinée par les journaux à potins à cause de leur alcoolisme ou toxicomanie?» (Pourquoi faut-il toujours blâmer les journaux à potins, alors que ce sont les problèmes de dépendance qui sont en cause.)

Et Wonderland en remet en affirmant bien comprendre le dur métier d'acteur et d'actrice. Et le centre a trouvé un truc pour que ses protégés puissent continuer à travailler tout en suivant leur désintox. On vous propose un chaperon sobre pour vous accompagner jusqu'au plateau de tournage et pour le retour. «Un chaperon sobre peut aider à sauver une carrière ou une réputation, sans compter un emploi très payant.»

Autrement dit, finies les folies!

Le centre de traitements Promises de Malibu est un autre endroit populaire parmi les célébrités. Il va sans dire que son site Internet fait lui aussi du pétage de bretelles: «Blotti dans les montagnes de Santa Monica et jouissant d'une vue sensationnelle sur l'Océan Pacifique, Promises Malibu offre une expérience incomparable pour les personnes désirant mettre un terme à leur problème de dépendance. Nos installations luxueuses de Malibu sont un choix sans pareil pour les gens d'affaires, les professionnels, les célébrités, les fonctionnaires et toute autre personne désirant suivre le meilleur programme de désintoxication au monde.»

Beaucoup de gens célèbres ont tenu à vivre une expérience de réhabilitation exceptionnelle et pour bon nombre d'entre eux, cette expérience a commencé en cour. Les centres de désintox ont par ailleurs été profitables à certaines célébrités.

Elizabeth Taylor y a trouvé un de ses époux. Kate Moss a probablement mangé quelque chose dans un de ces centres. Naomi Campbell a profité de l'occasion pour «tapocher» un tas de gens lorsqu'il fut révélé qu'elle avait été en désintox. Matthew Perry s'est fait dire à l'émission de fin de soirée Larry King Live que son ancienne dépendance au Vicodin n'était que de la petite bière comparée aux anciens démons de Jamie Lee Curtis. Pour sa part, Whitney Houston a déclaré en entrevue avec la journaliste du réseau ABC Diane Sawyer, en 2002, qu'elle pouvait lâcher la coke, les pilules et la marijuana grâce au pouvoir de la prière. Elle a sûrement dû prier encore plus en 2004 et 2005, lors de subséquents traitements en désintox.

©AP
Michael Douglas et Catherine Zeta-Jones
Dans une autre entrevue récente au Belfast Telegraph, le Dr Alastair Ross (Université de Strathclyde) évoquait un certain nombre d'éléments communs qu'on retrouve chez les célébrités par rapport à leur dépendance: le type de personnalité, l'environnement, la pression publique et les foules d'admirateurs inconditionnels, font partie de la liste. Le bon docteur y allait aussi d'une observation intéressante: «Lorsque des célébrités commettent des actes socialement inacceptables, notamment dans leur comportement sexuel, elles vont dire souvent qu'elles ont un problème de dépendance. Michael Douglas avait tout de l'homme ordinaire qui trompait sa conjointe. Mais il avait accès à de bons avocats ainsi qu'à un don divin pour les relations publiques. Alors il a déclaré qu'il avait une dépendance et qu'il allait demander de l'aide, et les gens ont eu pitié de lui.»

Ce qui nous amène aux dix plus importantes célébrités en désintoxication...

haut