Yan Lauzon
Agence QMI

Ces artistes qui nous ont quittés trop tôt

Ces artistes qui nous ont quittés trop tôt

Photo courtoisie

Yan Lauzon

Fauchées par des maladies ou des accidents, les vies de certains artistes québécois se sont abruptement terminées durant les années 1990 et 2000 alors qu'ils avaient encore une longue carrière devant eux.

Ces neuf personnalités du milieu des arts avaient entre 27 et 44 ans quand la mort les a emportées.

Marie-Soleil Tougas (décédée à 27 ans)

S'il y a bien une mort qui a ébranlé le Québec, c'est celle de Marie-Soleil Tougas survenue le 10 août 1997 dans le Grand-Nord québécois. Jeune et pétillante, la vedette des populaires téléromans «Peau de banane» et «Chop-suey», aussi coanimatrice du magazine télé «Les Débrouillards», avait encore toute la vie devant elle quand l'avion dans lequel elle prenait place avec son amoureux, le cinéaste Jean-Claude Lauzon, s'est écrasé. La collision avec une montagne et le début d'un feu ont causé de terribles dommages. Sa carrière à l'écran n'a pas duré 15 ans.

Benoît Cliche (décédé à 32 ans)

Après avoir appris qu'il souffrait d'un cancer du cerveau à un stade avancé et subi une opération à la fin de laquelle on lui a annoncé qu'il ne vivrait probablement pas plus de cinq ans, le comédien Benoît Cliche a réalisé un rêve, celui de jouer dans une capsule spéciale de la websérie humoristique «En audition avec Simon» en compagnie de Simon Olivier Fecteau et Étienne de Passillé. Dans la nuit du 2 au 3 janvier 2015, l'homme de 32 ans, diplômé du Conservatoire d'art dramatique de Québec, s'est éteint.

Bob Bissonnette (décédé à 35 ans)

Ancien joueur et passionné de hockey, Bob Bissonnette s'est amusé à enchaîner les chansons sportives et amusantes accompagné de sa guitare, enregistrant trois albums en quatre ans. Mais c'était avant que la mort vienne le retrouver en plein vol, alors qu'il était assis à bord d'un hélicoptère dans le ciel du Nouveau-Brunswick avec deux autres hommes, le 4 septembre 2016. Copropriétaire depuis peu des Capitales de Québec, Bob Bissonnette et le pilote n'ont pas survécu à un accident qui a vu l'engin percuter des lignes de transport d'électricité.

Nelly Arcan (décédée à 36 ans)

Avec ses écrits coups de poing «Putain» et «Folle» nommés aux prix Femina et parus au début des années 2000, l'auteure québécoise Nelly Arcan s'est rapidement retrouvée sous les feux de la rampe. Priorisant l'autofiction, elle a livré deux histoires crues et dérangeantes qui ne sont pas passées inaperçues, faisant d'elle une femme à interviewer. Le 24 septembre 2009, alors âgée de 36 ans, elle s'est suicidée par pendaison dans son appartement du Plateau Mont-Royal, à Montréal. Elle venait tout juste de mettre un point final à son dernier roman, «Paradis clef en main».

Hugo St-Cyr (décédé à 36 ans)

Une partie des années 1990 à la télé jeunesse québécoise ont appartenu à Hugo St-Cyr connu sous le nom de Michel Couillard, joueur de batterie qui a fait battre bien des coeurs grâce à l'émission «Watatatow». Associé à jamais à l'adolescent cool, il a fait partie de la distribution du téléroman jusqu'à sa fin en 2005. Par contre, à peine 10 ans plus tard, alors père de deux filles, Charlotte et Simone. Hugo St-Cyr a été emporté par un cancer des os. Il suivait des traitements depuis un peu plus d'un an quand, le 24 septembre 2015, il nous a quittés.

André «Dédé» Fortin (décédé à 37 ans)

Une onde de choc a secoué le monde de la musique quand André «Dédé» Fortin s'est enlevé la vie, le 8 mai 2000, dans son appartement de la rue Rachel, à Montréal. Tourmenté, le meneur du groupe Les Colocs s'est suicidé à l'aide d'un couteau avant d'avoir pu fêter ses 40 ans. Celui qu'on a connu grâce aux textes engagés de ses chansons et à son appui indéfectible à la cause de la souveraineté du Québec n'avait que 37 ans quand il a décidé de mettre fin à ses jours.

Lhasa de Sela (décédée à 37 ans)

Chanteuse québécoise née à New York, Lhasa de Sela a su habilement marier des rythmes du monde à des paroles en français, en anglais et en espagnol. «La Llorona», son premier album lancé en 1997, lui a rapidement permis de se faire remarquer et entendre. Malheureusement, l'artiste a seulement pu proposer un trois albums, «Lhasa» en 2009, avant d'être emportée par la maladie. Pendant près de deux ans, elle s'est battue contre le cancer du sein avant de s'avouer vaincue, le soir du premier jour de 2010, dans sa résidence.

Andréanne Sasseville (décédée à 41 ans)

Passionnée de musique et des artistes d'ici, Andréanne Sasseville, animatrice pour SiriusXM, a vaillamment combattu pendant plus de deux ans un cancer du sein. Malgré deux mastectomies, l'ablation des ovaires et des trompes, ainsi que des traitements de chimiothérapie, elle est morte le 9 janvier 2017. «Le cancer s'est emparé de mon corps. Il ne s'emparera jamais de ma vie», a-t-elle écrit dans un touchant message publié le matin suivant son décès sur sa page Facebook. En septembre 2017, une bourse pour la révélation musicale de l'année a été créée par l'ADISQ.

Gerry Boulet (décédé à 44 ans)

Il y a près de 30 ans, le 18 juillet 1990, le chanteur québécois Gerry Boulet nous quittait. «Toujours vivant», «Un beau grand bateau», «Pour une dernière fois»... Ses succès, avec Offenbach ou en solo, sont trop nombreux pour être énumérés. Mais le populaire artiste à la voix rauque était bien plus que ses chansons. À la fin des années 1980, au début de la quarantaine, le rockeur au coeur tendre a été frappé par la maladie. À l'été de 1990, il a été emporté par un cancer du côlon, chez lui, à Longueuil.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos