Yan Lauzon
Agence QMI

Des victoires d'artistes contre le cancer

Des victoires d'artistes contre le cancer

MARTIN ALARIE / AGENCE QMI

Yan Lauzon

Peu importe la profession, car le cancer frappe sans discernement. Plusieurs artistes l'ont appris à leurs dépends, dont la comédienne Anick Lemay qui combat actuellement un cancer du sein. Si certains y ont laissé leur peau, d'autres ont réussi à se débarrasser de la maladie.

Voici 10 survivants du cancer.

Michel Tremblay

Deux fois en moins de 10 ans, le cancer s'est attaqué à Michel Tremblay. Deux fois, le créateur des «Belles-Soeurs» l'a repoussé. D'abord, il a survécu à une tumeur au cerveau qu'on lui a retirée en 1998. Puis, le prolifique auteur a tiré profit de deux mois de traitements pour venir à bout d'un cancer de la gorge en 2007. Depuis, il a proposé plusieurs autres livres, dont «Le peintre d'aquarelles» sorti en 2017, et a pu fêter les 50 ans de sa plus célèbre oeuvre.

Marc-André Fortin

Vainqueur de la troisième cuvée de «Star Académie» en 2005, Marc-André Fortin a vu sa vie être complètement chamboulée par un diagnostic de cancer de la langue qui lui a été annoncé cinq ans plus tard. Il n'avait pas encore 30 ans quand il a dû encaisser le choc. Rapidement par contre, il a été convoqué dans une salle d'opération de l'Hôpital Notre-Dame, à Montréal. Puis, il a eu le plaisir d'entendre et de prononcer le mot «rémission». S'il a dû composer avec certaines difficultés, cela ne l'a pas empêché de continuer à chanter.

Marjo

Sans annoncer qu'elle était atteinte d'un cancer du sein, Marjo a subi une opération en 2014. La chanteuse avait alors 60 ans et une tournée qui battait son plein. C'est une mammographie qui a permis de révéler la présence de la tumeur avant qu'il ne soit trop tard. Quelques semaines de traitements de radiothérapie plus tard, la maladie avait été éradiquée. À l'aube de ses 65 ans, la rockeuse foule toujours la scène avec l'énergie qu'on lui connaît, chantant encore «J'lâche pas, j'attends pas de crever».

Dan Bigras

L'automne dernier, à l'aube de la soixantaine, Dan Bigras a révélé devoir mener un combat contre le cancer colorectal. S'est alors amorcée une période de six mois où se sont enchaînés les traitements de chimiothérapie. Même si cette épreuve l'a affaiblie, il a trouvé l'énergie de fouler la scène des Francos de Montréal en juin. Au début de la semaine, il a annoncé que toute trace de la maladie est maintenant disparue. Les scans ont confirmé que la maladie a battu en retraite.

Dominique Michel

À l'instar de Dan Bigras, c'est un cancer colorectal qui s'est attaqué au corps de cette grande dame du Québec. En 2010, alors que Dominique Michel s'approchait de ses 80 ans, on lui a révélé que la maladie s'était logée en elle. Et que la tumeur était déjà très apparente. Après des traitements de chimiothérapie, elle a été enlevée sans dommages. Celle qui assure ne jamais avoir baissé les bras durant le processus a aidé l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont a amassé des fonds pour un centre de cancérologie intégré.

Geneviève Borne

L'arrivée de la quarantaine a été synonyme d'une horrible nouvelle pour Geneviève Borne en 2008, car l'animatrice a appris qu'elle avait le cancer du sein. Cette nouvelle est tombée moins d'un an après le décès de son amoureux, le producteur de disques Michel Gendron. «En mode combat» depuis le début de cette épreuve, elle a annulé ses engagements afin de conserver toutes ses énergies. La décision a été la bonne, car ses forces lui ont permis de venir à bout de la maladie.

Pierre Légaré

Un cancer de la vessie avancé a été découvert chez Pierre Légaré en 2007. Pour la prévention, il était déjà trop tard. De son propre aveu, l'humoriste serait mort rapidement s'il n'avait pas eu recours à la chirurgie, à la chimiothérapie et à la radiothérapie. Habitué aux questions existentielles, il a cherché à savoir pourquoi la maladie s'était immiscée en lui. Faisant confiance à la médecine générale traditionnelle, il croit aussi beaucoup aux messages que le cancer envoie. En 2010, sa rémission était déjà bien amorcée.

Martin Giroux

L'année 2004 a été synonyme de double défi pour Martin Giroux: en plus de tenter de conserver sa place le plus longtemps possible au sein de la troupe de la seconde cuvée de «Star Académie», le jeune chanteur a dû suivre des traitements de chimiothérapie afin de se débarrasser d'un rare cancer au poignet. Ses efforts variés ont porté leurs fruits, car au film des ans, l'artiste a lancé trois albums, a pris part aux comédies musicales «Dracula» et «Notre-Dame-de-Paris», et surtout, il a annoncé être guéri du cancer.

Richard Petit

Le chanteur Richard Petit a été frappé par un cancer du sang en 2005, le lymphome diffus à grandes cellules, le même qui a affecté le joueur de hockey Saku Koivu, ancien capitaine du Canadien de Montréal. Alors les intenses traitements de chimiothérapie, il connaît aussi. Cinq ans plus tard, l'auteur-compositeur-interprète, qui est maintenant papa et en couple avec la journaliste Marie-Andrée Poulin, a pu crier victoire. Et savourer pleinement chaque jour de sa vie.

DJ Champion

C'est aussi la présence d'un cancer dans son sang qui a forcé DJ Champion à annuler les spectacles prévus à son horaire estival 2010. Il devait alors combattre un lymphome, une leucémie à laquelle il s'est rapidement attaquée. Dès l'arrivée du printemps, Maxime Morin il a donc laissé savoir qu'il n'était plus malade, mais c'est en 2015, après cinq ans sans récidive, qu'il a écrit être complètement guéri, en profitant pour remercier son ancienne flamme, Rebecca Makonnen de son indéfectible soutien. Depuis, la musique coule encore dans ses veines.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos