Agence QMI
Agence QMI

«Odysséo» au pied du pont Jacques-Cartier

«Odysséo» au pied du pont Jacques-Cartier

Courtoisie

Agence QMI

Pour souligner son 15e anniversaire, la troupe Cavalia érigera l'énorme chapiteau blanc de son spectacle «Odysséo» à Montréal cet été, a-t-on appris jeudi.

La compagnie d'arts équestres s'installera dès le 25 juillet à l'angle de la rue Sainte-Catherine Est et de l'avenue De Lorimier, sur le vaste terrain vacant près du pont Jacques-Cartier. En conférence de presse, la mairesse Valérie Plante s'est réjouie de l'accueillir «dans un quartier en revitalisation avec un énorme potentiel».

Le président fondateur de Cavalia, Normand Latourelle, cherchait quant à lui un espace capable d'accueillir «Odysséo», une production deux fois plus imposante que «Cavalia» (le précédent spectacle). «Depuis un an, chaque fois que je traversais le pont Jacques-Cartier, j'avais à l'oeil ce terrain vacant. Avec la mise en valeur du pont Jacques-Cartier, c'était l'endroit tout désigné», a-t-il relaté.

Invités-surprises

Créé en 2011, «Odysséo», qui s'est promené dans 33 villes d'Amérique du Nord - notamment à Los Angeles - avant de revenir pour un troisième tour de piste dans la région métropolitaine, fera intervenir des artistes invités, parmi lesquelles figurent la chanteuse Pamela Boyer, qui s'est illustrée cette année dans l'équipe de Lara Fabian à «La Voix» de TVA, ainsi que Maria Aragon, cette jeune manitobaine dont la reprise de «Born This Way» en 2011 a été vue presque 60 millions de fois, ayant notamment retenue l'attention de Lady Gaga.

Par ailleurs, Sylvia Zerbini, qui a collaboré au premier spectacle de «Cavalia» et reconnue pour son numéro avec une douzaine de chevaux arabes, se greffera aussi à la production.

Fondation Charles-Bruneau

Une partie des revenus de la vente des billets sera remise à la Fondation Charles-Bruneau, qui finance la recherche en vue de la guérison des enfants atteints de cancer et le développement de projets dédiés à l'hémato-oncologie pédiatrique. «Nous sommes fiers et surtout très reconnaissants de cette collaboration. Nos derniers engagements en recherche étant ambitieux, l'appui de grandes corporations tel Cavalia nous permet de maintenir le rythme et de nous rapprocher de notre rêve de guérison pour tous les enfants », a souligné M. Bruneau.

«Lorsqu'on revient dans sa ville natale, il est important de redonner, a noté M. Latourelle. Comme on se trouve dans l'est de la ville, on va remettre environ 5 000 billets à des organismes de charité, afin de permettre à des enfants de milieux défavoriser d'assister au spectacle.»



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos