Sarah Daoust-Braun
Agence QMI

Après s'être assoupi deux fois: Luc Ferrandez dit que le conseil municipal était «fuc**** plate»

Après s'être assoupi deux fois: Luc Ferrandez dit que le conseil municipal était «fuc**** plate»

Photo d'archives, Agence QMI

Sarah Daoust-Braun

Le maire de l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal, Luc Ferrandez, qui s'est assoupi deux fois lors du conseil municipal de lundi soir, a déclaré sur un ton comique à l'émission «La soirée est (encore) jeune» d'ICI Radio-Canada Première que la séance était «fuc**** plate».

L'émission de radio, connue pour son humour et son irrévérence, a diffusé jeudi sur ses réseaux sociaux une vidéo promotionnelle de 23 secondes, où l'élu est interviewé par l'animateur Jean-Philippe Wauthier, qui lui demande s'il dormait réellement lors de la période de questions du conseil municipal.

«Écoute, ça n'a pas d'importance. J'étais effoiré sur ma chaise, j'avais les yeux fermés. Je ne dormais pas, mais c'est pareil. En termes d'image, ça donnait l'impression d'un gars... Il me manquait juste à avoir de la bave sur le bord de la bouche puis c'était complet. Je n'écoutais pas ce qui se disait, je m'en "cris****" un peu, puis c'était "fuc**** plate"», a-t-il lancé sur un ton humoristique.

Il n'a pas été possible jeudi de s'entretenir avec M. Ferrandez afin obtenir plus de détails et de contexte sur cette déclaration. «Nous avons tous bien hâte d'entendre "La Soirée est (encore) jeune" en fin de semaine, rendez-vous humoristique par excellence à la radio de Radio-Canada», a indiqué par écrit l'attaché de presse du comité exécutif Youssef Amane. L'émission complète sera diffusée ce samedi à compter de 17 h.

À prendre au deuxième degré

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, n'avait pas encore écouté la vidéo lorsqu'elle a été questionnée à ce sujet jeudi. «C'est un "show" d'humour qu'il faut prendre au deuxième, troisième degré, on s'entend que M. Ferrandez ne pense pas cela. On s'entend qu'il n'est pas assez fou pour aller dire à la radio [rires]», a réagi Valérie Plante.

Luc Ferrandez avait une autre attitude lorsqu'il a été abordé mardi par des journalistes après que des images le montrant assoupi eurent été diffusées. Il avait alors accusé les médias de Québecor, dont le «24 Heures» et TVA Nouvelles, de ternir sa réputation et de lui manquer de respect.

Au moment d'écrire ces lignes jeudi soir, l'extrait avait été visionné plus de 5400 fois sur le compte Twitter et plus de 6800 fois sur la page Facebook de «La Soirée est (encore) jeune».



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos