Yan Lauzon
Agence QMI

André Sauvé sur scène avec l'OSM

Yan Lauzon

La folie d'André Sauvé embrassera la musique classique, cet été. Le populaire humoriste montera sur scène afin de présenter un nouveau spectacle créé avec l'Orchestre symphonique de Montréal (OSM) dans le cadre de la 35e édition du Festival Juste pour rire.

L'événement se produira les 20 et 21 juillet prochain. Trois représentations seront offertes à la Maison symphonique.

Pour ce spectacle «écrit spécialement pour et avec la musique», André Sauvé sera appuyé par les 80 musiciens de l'OSM sous la direction d'Adam Johnson.

En danger

Avec cette nouvelle création, l'humoriste avait envie de repousser ses limites.

«Je me suis souvenu d'une phrase de Maria Callas (...), elle choisissait des œuvres qui lui semblaient impossibles à faire. Ça m'est toujours resté, avoue-t-il. Dans la vie, on a comme une barre. Pourquoi on ne la mettrait pas deux pouces plus hauts? Juste pour se "challenger" pour être en état de danger, se dépasser.»

Il proposera donc un voyage à l'intérieur de soi illustré par la musique.

«On dit souvent que la musique classique nous fait vivre des émotions, mais je le prends à l'envers : je pense que la musique classique fait vivre des choses qu'on porte déjà en nous. Elle ne fait que les révéler.»

Dès l'adolescence

Cette intrigante proposition revêt un caractère très personnel pour André Sauvé.

«J'ai toujours aimé la musique classique. Je me souviens au secondaire, à l'adolescence... Les fins de semaine, sur un système de son dans le sous-sol, j'écoutais de grandes symphonies classiques. Je m'imbibais de tout ça. Mon questionnement, c'était toujours: où est-ce que tu le mets, cet état-là, quand tu reviens à l'école le lundi matin avec une torche à soudure? Tu les mets où ces espaces-là, en dedans?»

Le projet est bien avancé, car la sélection des pièces est presque terminée.

«J'avais pensé écrire les "tounes", mais on m'a dit: "Baisse la barre un peu", avoue André Sauvé. Je n'ai pas ce talent-là. Je suis un expert écouteur, mais pour la composition, je ne comprends pas des notes. Si j'étais une note, je suis sûr que je serais une croche, j'en ai la "shape"...»

Sans surprise, l'univers musical prendra toutes sortes de directions. «Comme André aime beaucoup de choses, les styles de musique joués seront variés, à l'image de ses idées», précise Adam Johnson, chef assistant à l'OSM.

Il est possible de se procurer des billets pour l'un ou l'autre des rendez-vous au hahaha.com.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos