Isabelle Verge
Agence QMI

Philippe Laprise: 100 000 fois plus sexy

Philippe Laprise: 100 000 fois plus sexy

Philippe Laprise a reçu un billet platine pour son spectacle Plus sexy que jamais. Photo Dominic Gouin / Agence QMI

Isabelle Verge

MONTRÉAL - Moins d'un an après la sortie de son deuxième spectacle intitulé Plus sexy que jamais, Philippe Laprise a reçu jeudi matin un billet platine pour la vente de 100 000 billets. Une belle récompense qui arrive dans un moment de grands changements pour l'artiste.

Son premier spectacle Je peux maintenant mourir avait été vu par plus de 42 000 personnes. Pour ce nouveau spectacle, dans lequel il parle notamment de son TDA/H, il s'était fixé un objectif, celui de vendre 100 000 billets. Pour l'humoriste, la cible a été atteinte en un temps record.

«C'est exceptionnel. Je me rends compte que je suis vraiment un privilégié qui s'est rendu là grâce à un public qui m'aime et qui embarque. Le premier show, c'est une carte de visite. Celui-là, il m'a donné mes cartes de noblesse de l'humour», a mentionné l'humoriste, qui se félicitera le 5 février prochain en réalisant son rêve de jouer au Théâtre St-Denis 1.

«Du temps pour moi»

À partir de maintenant, il suivra l'appétit du public. Tant que les billets se vendront, il parcourra le Québec. Mais atteindre un tel objectif remet aussi les choses en perspective et pousse l'artiste à penser à un troisième spectacle.

«Je peux roder des petits bouts de nouveaux matériels ici et là. Il portera un peu sur les aberrations de la société et sur le lâcher-prise», a affirmé Laprise.

Mais il désire aussi s'offrir plus de temps en famille. Après avoir mené de front deux tournées et de multiples projets télé, il est temps pour lui de ralentir un brin.

«Après discussion avec ma blonde, je me suis rendu compte qu'il est temps que je revienne chez moi, a-t-il avoué. Que j'aide à la maison, que je prenne du temps pour moi et avec les enfants. Je veux aussi me concentrer sur le show, je veux en profiter.»

De grands changements

Depuis deux ans, Philippe Laprise s'est pris en main, autant physiquement que mentalement. Les effets des changements sont notables et plus que positifs. Il a maintenant une confiance béton et le sport est devenu une véritable drogue.

«Je me suis accepté. J'ai accepté mon TDA/H. Il a fallu que je comprenne ce qui se passait à l'intérieur avant me m'occuper de l'extérieur. Maintenant, je ne veux pas mourir à 50 ans.

J'arrive à 40 ans cette année, et c'était mon cadeau de me mettre en forme», a soutenu Laprise.

«Au début, les gens me parlaient de mon "casting". Mais moi, je veux être en forme. Si les gens ne m'appellent plus pour jouer des gros dodus tannants, ils m'appelleront pour autre chose, ou je m'écrirai quelque chose», a-t-il ajouté.

Il participera au Grand Défi Pierre Lavoie en juin prochain avec Jean-Michel Anctil, Vincent Graton et Emmanuel Bilodeau. Mais cette aventure ne pourrait être qu'un début.

Pierre Lavoie est une inspiration et un mentor pour l'humoriste de 39 ans. Maintenant qu'il est fou de la course, de planche à neige, mais surtout de vélo, pourquoi ne pas roder son troisième spectacle à bicyclette?

«Je n'ai pas de plan concret, mais j'aimerais faire un rodage ou je partirais de Rouyn-Noranda et je passerais par Amos, Mont-Laurier, St-Jérôme, Montréal, Québec...etc. Tout ça, en vélo. Je pourrais amasser des fonds pour PANDA (Personnes Aptes à Négocier avec le Déficit d'Attention)», a mentionné l'humoriste, qui aimerait que cette association soit partout au Québec et qu'elle devienne une référence pour le TDA/H.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos