Grand retour au Théâtre Outremont

François-Xavier Demaison - Grand retour au Théâtre Outremont

 

Fabien Boileau

Dernière mise à jour: 28-12-2012 | 00h02

 

Près de six mois après sa prestation au dernier festival Juste pour rire, l’humoriste français François-Xavier Demaison était de retour jeudi soir à Montréal sur les planches du Théâtre Outremont pour y présenter de nouveau son spectacle Demaison s'évade.

Depuis son premier spectacle Demaison s’envole présenté en 2001, François-Xavier Demaison se faisait rare sur scène. Pas par oisiveté ou manque d’inspiration, mais il faut dire que la reconversion humoristique de cet ancien spécialiste en fiscalité internationale fut telle que le cinéma s’est bien vite approprié ses talents.

Après plus d’une vingtaine de films et des interprétations comme celle de Coluche dans Coluche, l'histoire d'un mec, l’humoriste revient avec un spectacle qu’il présente pour la seconde fois à Montréal, ville où est née et a grandi sa femme.

Nous l’avions déjà constaté lors de son premier spectacle, son rôle phare de Coluche ou encore à travers son doublage de la voix française du personnage principal du film d’animation Les mondes de Ralph, François-Xavier Demaison a un faible pour l’imitation.

Du masseur-voyant, au gynécologue italien situable entre Roberto Benigni et Rocco Siffredi (un clin d’oeil direct à Rico, le personnage lubrique de Stéphane Rousseau) l’humoriste s’est amusé à croquer et donner vie à ses personnages.

L’acteur est là, bien là, avec sa palette d’émotions, ses mimiques maîtrisées, et ses techniques d’interprétation, l’humoriste est moins évident à observer.

Que ce soit le grand-père décalé qui «Tweet des biatchs», «LOL», et se fait livrer du haschich par valise diplomatique alors que sa blessure de guerre le fait encore souffrir, ou encore Bitou, un castor porté sur la boisson, Demaison nous offre plus à voir qu’à manger.

La forme des archétypes proposés est presque palpable, c’est le cas du sommelier, du directeur de théâtre, et du masseur, mais quelque peu desservie par un fond plus théâtral qu’humoristique.

Construit comme une succession de tableaux (offerte par une mise en scène très fine et magnifiée par les lumières) Demaison s’évade propose plus une série d’habiles monologues théâtraux, qu’un réel spectacle d’humour.

François-Xavier Demaison se produit sur la scène du Théâtre Outremont jusqu’au 30 décembre 2012.


Vidéos

Photos