Quoi de neuf sur les planches?

Rentrée dans les théâtres - Quoi de neuf sur les planches?

 

Benoît Aubin

Dernière mise à jour: 27-08-2010 | 16h34

Créations d’oeuvres québécoises et des reprises de classiques (certains à grand déploiement); choix audacieux faits par de grandes salles bien établies et des innovations produites par les troupes du jeune théâtre; visite de grandes troupes internationales et la production de quelques spectacles inclassables, à la marge du cirque, de la danse ou du multimédia: la rentrée de l’automne 2010 confirme le statut de Montréal comme grande ville de théâtre.

Les amateurs n’auront qu’un problème: l’embarras du choix.

Pour vous aider à vous y retrouver, voici un aperçu de la saison d’automne.

THÉÂTRE DU RIDEAU VERT

VASSA DE MAXIM GORKI
Il se produit toujours quelque chose d’intense quand la comédienne Sylvie Drapeau et le metteur en scène Alexandre Marine travaillent ensemble. Cette fois, c’était sur l’oeuvre d’un auteur russe, adaptée par Marine.
Avec: Sylvie Drapeau, Jean-François Casabonne, Catherine de Léan, Marc Paquet, Hubert Proulx, Roger Léger, Marie Bernier, Geneviève Schmidt, Émilie Gilbert.
Du 14 septembre au 16 octobre.

TREIZE À TABLE DE MARC-GILBERT SAUVAJON
Le metteur en scène Alain Zouvi est un expert de ces comédies à haut indice d’octane, réglées au quart de tour, qu’on trouve davantage en été qu’en saison.
Avec: Linda Sorgini, Carl Béchard, Anne Casabonne, Frédéric Desager, Évelyne Rompré, Normand Carrière et Guillaume Champoux.
Du 2 novembre au 4 décembre.

2010 REVUE ET CORRIGÉE
Cette tradition du Rideau Vert, présentée l’Outremont, est une revue satirique e fin d’année marquée par la rapidité vec laquelle les comédiens changent de peau.
Mise en scène de Yvon Bilodeau.
Avec Véronique Claveau, Marie-Michelle aron, Martin Héroux, Benoit Paquette, Marc Saint-Martin et Tammy Verge.
À partir du 30 novembre.

THÉÂTRE DU NOUVEAU MONDE

TRILOGIA DELLA VILLEGGIATURA DE CARLO GOLDONI
Le TNM ouvre sa saison en invitant «la plus prestigieuse des compagnies théâtrales d’Italie, le Piccolo Téatro de Milan» pour présenter une oeuvre du père de la comédie moderne, Carlo Goldoni. Trilogia della villeggiatura (jouée en italien, avec surtitres en français et anglais) se moque des premiers touristes qui, vers 1750, commençaient à fuir les villes pour la campagne en été.
Du 22 au 26 septembre.
À la Place des Arts.

L’OPÉRA DE QUAT’SOUS DE BERTOLT BRECHT

Mise en scène de Robert Bellefeuille, traduction de René-Daniel Dubois, arrangements et direction musicale de Pierre Benoit. Ces noms devraient suffire à faire de ce chef-d’oeuvre de Brecht un des must de la saison. Sinon, jetez un coup d’oeil à l’imposante distribution.
Avec : Geneviève Alarie, Félix Beaulieu-Duchesneau, Pierre Benoit, Émilie Bibeau, Adrien Bletton, Guillaume Cyr, Charles Dauphinais, Éveline Gélinas, Renaud Lacelle-Bourdon, Maude Laperrière, Anne- Marie Levasseur, Jean-Denis Levasseur, Félix Monette-Dubeau, Marie-Ève Pelletier, Dominique Pétin, Serge Postigo, Danielle Proulx, Pierre-Étienne Rouillard, Denis Roy, Paul Savoie, Némo Venba.
Du 28 septembre au 23 octobre.

LE DIEU DU CARNAGE DE YASMINA REZA
Mise en scène de Lorraine Pintal. L’auteur à succès français nous sert une fable politique et culturelle sur la nature humaine: comment la décision de quatre parents, des gens bien, de tenter de régler un petit problème à l’amiable dégénère en carnage.
Avec: Anne-Marie Cadieux, James Hyndman, Guy Nadon et Christiane Pasquier.
Du 16 novembre au 11 décembre.

THÉÂTRE JEAN-DUCEPPE

À PRÉSENT DE CATHERINE-ANNE TOUPIN
Auteure autant que comédienne, Catherine-Anne Toupin tient un rôle dans À présent, une pièce qu’elle a aussi écrite. La mise en scène est de Frédéric Blanchette. La création de À présent par le théâtre de la Manufacture avait été remarquée. Elle bénéficie donc d’une promotion, jouée par un grand théâtre.
Avec: Catherine-Anne Toupin, Éric Bernier, Monique Miller, David Savard, François Tassé.
Du 8 septembre au 16 octobre.

LA CERISAIE D’ANTON TCHEKHOV
Suffit de voir le nom du metteur en scène: Yves Desgagnés. Ce touche-àtout saura actualiser ce chef-d’oeuvre triste et navrant du grand auteur russe.
Avec: Pierre Collin, Normand D'Amour, Michel Dumont, Maude Guérin, Gérard Poirier, Catherine Trudeau, Audrey Guériguian, Mathieu Handfield, Steve Laplante, Hélène Mercier, Alice Pascual et Étienne Pilon.
Du 27 octobre au 4 décembre.

MINUIT CHRÉTIEN DE FRANÇOIS-GUY TILLY
L’auteur et comédien français François-Guy Tilly n’est pas une vedette par ici, mais il profite la caution en béton de René Richard Cyr. Le magicien du théâtre québécois assure la mise en scène de ce party de Noël qui dérape.
Avec: Michèle Deslauriers, Adèle Reinhardt, Gilles Renaud, Yves Amyot, Chantal Baril, Bobby Beshro, Émilie Bibeau, Anne-Élisabeth Bossé, Vincent-Guillaume, Otis et Monique Spaziani.
Du 15 décembre au 5 février.

ESPACE GO


Lieu de création féminine et féministe (mais pas exclusivement), l’Espace Go sert aussi de havre à des compagnies comme le théâtre PaP, la Manufacture, le Théâtre de la banquette arrière et le théâtre I.N.K.

JACKIE D’ELFRIEDE JELINEK
Mise en scène par Denis Marleau, avec Sylvie Léonard dans le rôle de Jacqueline Kennedy, cette pièce inaugure la saison à l’Espace Go.
Du 5 octobre au 30 octobre.

LA ROBE DE GULNARA D’ISABELLE HUPERT
Création montréalaise de ce texte d’Isabelle Hubert, dont l’action se déroule dans un camp de réfugiés en Azerbaïdjan.
Une mise en scène de Jean-Sébastien Ouellette.
Avec: Nancy Bernier Catherine Hughes, Jean-René Moisan, Marilyn Perreault, Annie Ranger, Sébastien René, Jack Robitaille et Sasha Samar.
Du 30 novembre au 11 décembre.

ABRAHAM LINCOLN VA AU THÉÂTRE DE LARRY TREMBLAY
Dans cette mise en scène de Claude Poissant, du toujours étonnant Larry Tremblay, deux acteurs sont engagés pour se déguiser en Laurel et Hardy et rejouer, un siècle plus tard, l’assassinat d’Abraham Lincoln. Une réflexion sur la schizophrénie de l’Amérique et du théâtre dans le théâtre.
Avec: Patrice Dubois, Maxim Gaudette, Benoît Gouin, Étienne Cousineau, Frédéric-Antoine Guimond et Sasha Samar.
Du 8 au 25 septembre.

APRÈS LA FIN DE DENNIS KELLY
Cette pièce avait connu un succès certain à la Licorne en 2008 et est reprise cet automne. Le metteur en scène Maxime Denommé joue aussi, avec Sophie Cadieux, cette histoire d’un couple qui a survécu à la fin du monde.
Du 5 au 16 octobre.

YELLOW MOON DE DAVID GREIG
David Greig est un auteur-clé de la dramaturgie écossaise. La première version francophone de cette pièce (une quête identitaire en forme de road trip dans le nord du pays) est traduite par Maryse Warda et mise en scène par Sylvain Bélanger.
Avec: Stéphane Demers, Sylvie de Morais, Benoît Drouin-Germain et Monique Spaziani.
Du 7 au 25 novembre.

THÉÂTRE DE QUAT’ SOUS

OPIUM_ 37 DE CATHERINE LÉGER ET ÉRIC JEAN
Cette pièce avait déjà été produite par le Quat’sous en 2008. Une Anaïs Nin et un Antonin Artaud fictifs (mais inspirés des vrais) sont dans un café parisien, dans l’entreguerres. Une vie d’artistes, sur fond tragique.
Avec: Stephan Allard, Normand Daneau, Muriel Dutil, Kathleen Fortin, Ève Gadouas, Martine-Marie Lalande, Éric Paulhus, Yann Perreau, Évelyne Rompré, et Daniel Thomas.
Du 28 septembre au 15 octobre.

AMULETO DE ROBERTO BOLANO
Après le Paris de l’entre-guerres, l’Amérique du Sud d’aujourd’hui. Le texte de cet important auteur chilien, mis en scène par Catherine Vidal, est «un délire poétique qui rend hommage à toute une génération sacrifiée de penseurs et de poètes».
Avec: Renaud Lacelle-Bourdon, Olivier Morin, Dominique Quesnel et Victor Andres Trelles Turgeon.
Du 16 novembre au 16 décembre.

THÉÂTRE DENISE-PELLETIER

L’ARCHE DE LORENA CORRADI ET REGGI ETTORE
Il s’agit d’une production multidisciplinaire de la compagnie l’Arsenal, qui marie musique, arts du cirque et projections multimédias, et pose un regard critique sur l’équilibre délicat entre l’homme et la nature. L’Arche a été conçue sous la direction artistique de Lorena Corradi et de Reggi Ettore, dans une mise en scène de Julie Lachance, avec une musique de Denis Gougeon et Merlin Ettore et un concept multimédia de Pier Chartrand et Lucion Media.
Le 23 octobre.

THÉRÈSE ET PIERRETTE À L’ÉCOLE DES SAINTS-ANGES DE MICHEL TREMBLAY
Il y a toujours un Michel Tremblay qui joue quelque part, et quand ce n’est pas une de ses pièces, c’est le théâtre qui se tapit dans ses romans qui refait surface, comme dans cette adaptation par Serge Denoncourt des Chroniques du Plateau Mont-Royal.
Mise en scène de Serge Denoncourt.
Avec: Josée Beaulieu, Catherine de Léan, Isabelle Drainville, Muriel Dutil, Sébastien Huberdeau, Lynda Johnson, Danielle Lépine, Manon Lussier, MarieÈve Milot, Sylvianne Rivest-Beauséjour, Geneviève Schmidt.
Du 5 au 20 novembre. Cette production sera ensuite en tournée au Québec.

USINE C

PREMIER AMOUR DE SAMUEL BECKETT
On voudra voir le grand comédien français Sami Frey donner, en première canadienne, Premier Amour, un texte méconnu de Samuel Beckett, écrit en français en 1945 et mis en scène par Frey lui-même.
Du 22 au 25 septembre.

LE FUSIL DE CHASSE DE YASUSHI INOUÉ
François Girard, le metteur en scène de ZED du Cirque du Soleil à Tokyo revient au théâtre et à Montréal en adaptant pour la scène ce roman épistolaire d’un grand maître japonais.
Avec: Marie Brassard et Rodrigue Proteau.
Du 1 au 16 octobre.

EN ATTENDANT LE SONGE DE WILLIAM SHAKESPEARE
Revue par Irina Brooks: une déconstruction ludique d’un drame du grand William par cette metteuse en scène célèbre, invitée ici pour la première fois.
Avec: Emmanuel Guillaume en alternance avec Vincent Berger, Jerry Di Giacomo. Hovnatan Avedikian en alternance avec Cyril Gueï. Gérald Papasian, Christian Pélissier et Augustin Ruhabura.
Le 29 et 30 octobre.

EXÉCUTEUR 14 D’ADEL HAKIM
Mise en scène de Peter Batakliev. En 1999, le théâtre Décalage voyait le jour avec la création d'Exécuteur 14, mise en scène et interprétée par Peter Batakliev. Onze ans plus tard, le metteur en scène et acteur d'origine bulgare rend un nouvel hommage à ce texte toujours aussi actuel de l'Égyptien Adel Hakim. Et c'est à l'acteur Paul Ahmarani qu'est confiée la voix d'un homme brisé par la guerre civile.
Du 2 au 13 novembre.

DONKA, UNE LETTRE À TCHÉKOV DE DANIELE FINZI PASCA
Le clown-réalisateur chouchou de Montréal «crée à la manière des impressionnistes, des tableaux vivants qui nous plongent dans la vie et l'époque de Tchekhov. Sur le plateau: des pêcheurs en robe de mousseline, un danseur de cerceau, des baigneurs en lévitation, une patineuse maladroite».
Avec: Moira Albertalli, Karen Bernal, Helena Bittencourt, Sara Calvanelli, Veronica Melis, David Menes, Beatriz Sayad et Rolando Tarquini.

LA TOHU


Le cirque, théâtre sans paroles, est aussi une signature montréalaise. La Tohu présente trois spectacles cet automne: un de France, un des États-Unis, et un retour des 7 doigts de la main.

LE FIL SOUS LA NEIGE
La troupe française des Colporteurs est composée exclusivement de spécialistes du fil de fer. Ce sont des équilibristes qui dansent en hauteur.
Du 14 septembre au 2 octobre.

PSY
Après avoir créé leur quatrième spectacle ici l’hiver dernier, Les 7 doigts de la main font escale à la Tohu pour trois soirs seulement en novembre. Aux confins de la danse, de l’acrobatie et du théâtre...
Du 18 au 20 novembre.

BOOM TOWN
Cirque Mechanics est une troupe américaine, mais la majorité de ses 12 interprètes est issue du Cirque de Moscou, du Cirque du Soleil et du Pickle Family Circus. Les acrobates jouent les prospecteurs dans une petite ville du Klondike au moment de la ruée vers l’or.
Du 15 décembre au 2 janvier.

LES «PETITES» SALLES
La salle Fred-Barry, le Prospero, les Éuries, le Bain Saint-Michel, la Chapelle, Espace 4001... Tous ces lieux où se crée, se développe, s’affirme le théâtre d’aujourd’hui et de demain, animé par une nuée de jeunes troupes aux noms étonnants et évocateurs. Pour s’y retrouver, voici deux instruments très utiles: le site et le fascicule carte premières (www.carteprem1eres.com) et le site www.montheatre.qc.ca.


Vidéos

Photos