Accueil Divertissement
 
SUN
À New York - Le Cirque du Soleil glisse sur une pelure de banane
© Agence QMI
Le spectacle du cirque a été qualifié de «Clown flop» par le New York Post.

À NEW YORK

Le Cirque du Soleil glisse sur une pelure de banane

Marie-Joëlle Parent
15-06-2010 | 23h21
NEW YORK - Le Cirque du Soleil glisse sur une pelure de banane à New York. Sa première incursion dans l’univers de Broadway avec Banana Spheel n’a pas eu le succès escompté. Après deux mois à l’affiche, le spectacle quitte le Beacon Theatre.

La dernière représentation aura lieu le 27 juin prochain. Le spectacle signé David Shiner (Kooza) devait au moins être présenté jusqu’en août, mais 40 jours après la première médiatique, l’aventure se termine déjà pour le Cirque sur Broadway. Du moins pour l’instant.

«Les billets se sont vendus moins bien que ce qui était prévu», admet Lauren McNamee, publiciste du groupe MSG Entertainment, propriétaire de la salle. «Le temps alloué pour retravailler le show a inhibé la campagne marketing», précise-t-elle.

Le Beacon, situé Broadway et 74e rue, avait pourtant été entièrement rénové récemment au coût de 16M$ pour accueillir ce nouveau spectacle. Il faut dire que le Cirque était loin d’arriver en terrain conquis à New York. L’offre des spectacles est nombreuse et Broadway est un des marchés les plus compétitifs de la planète. Il semble que le public n’ait pas été au rendez-vous de Banana Shpeel.

Le spectacle de vaudeville réinventé, a connu un mauvais départ. L’hiver dernier, le spectacle de 20M$ a été testé au Chicago Theatre. Il a été démoli par les critiques de la ville. Le Chicago Tribune a donné une note d’une étoile et demie.

La première new yorkaise du 4 février a ensuite été repoussée à trois reprises. Le spectacle a été entièrement remanié. Une équipe de scripteurs dont l’auteur et spécialiste des réseaux sociaux Juliette Powell a été appelée en renfort à la dernière minute pour sauver le spectacle. Des artistes ont été remerciés, d’autres engagés. Les représentations d’avant-première ont finalement débuté le 29 avril.

Même si le soir de première le public a bien accueilli le spectacle, les critiques dans la presse new yorkaise n’ont pas dû aider les ventes. Mis à part le magazine spécialisé Variety, elles sont plutôt négatives. Le reporter du New York Times a écrit: «Est-ce que je devrais me sentir coupable d’avoir trouvé le moment où un clown se fait mitrailler comme étant l’instant le plus satisfaisant du spectacle?». Le New York Post a donné une note d’une étoile et demie. Comme titre pour l’article, on a choisi les mots «clown flop». La bible culturelle, Time Out magazine, a donné 2 étoiles sur 5.

Banana Shpeel fera peut-être mieux en tournée. «Il nous a fallu plus de temps pour travailler le concept et nous avons pris le temps qu’il fallait. Cela nous a moins permis, par contre, de maximiser notre approche marketing», explique Chantal Côté, porte-parole du Cirque à Montréal. «Le spectacle poursuivra donc sa route en tournée à l'automne», ajoute-t-elle. Aucun plan n’est encore finalisé, mais on parle d’une tournée en Amérique du Nord.

Pourtant depuis plusieurs mois, le Cirque affiche bien ses couleurs à New York avec sa campagne de promotion, que ce soit avec des panneaux réclames à Times Square ou au Time Warner Center, mais aussi sur les autobus deux étages. Des publicités passent aussi à la télévision et dans les magazines. On a même distribué des bananes dans le Upper West Side et il y a eu plusieurs apparitions surprises à Times Square et une journée porte ouverte au Beacon.

Banana Shpeel (expression de rue qui veut dire «C’est quoi ton truc?») est très différent de la marque traditionnelle du Cirque. Les clowns et la danse prédominent et évoluent sur une scène statique. Il faut croire que ça prendra plus que ça pour conquérir le marché new yorkais de façon permanente. Le prochain test sera en 2011 avec leur nouveau spectacle de cabaret dirigé par François Girard à Radio City Music Hall.

Il reste encore des billets pour les représentations de Banana Shpeel jusqu’au 27 juin entre 39$ et 49$.