Mise à jour: 16/02/2010 10:26  
Suzie Villeneuve s’explique
«Je n’avais plus la force de continuer»
 

Il y a quelques semaines, Suzie Villeneuve annulait tous ses spectacles. Ce coup d’éclat laissait croire qu’elle mettait un point définitif à sa carrière de chanteuse. Rejointe par 7jours.ca, elle a clarifié sa version des faits.

«Je n’abandonne rien, surtout pas pour vendre du Tupperware. Il y a des choses qui changent dans ma vie, c’est certain, mais je ne peux pas abandonner la musique, c’est ma passion, précise-t-elle. Par contre, j’ai découvert que j’avais beaucoup d’autres capacités que celle de chanter et que j’avais aussi envie de m’accomplir en tant que femme d’affaires, par exemple.»

Angoissée par l’univers instable du métier de chanteuse, l’artiste de 26 ans en avait assez des heures d’insomnie ou des noeuds à l’estomac causés par le stress des ventes d’albums. Pour retrouver son équilibre, elle a pris une décision drastique: «Je n’avais même plus la force de continuer ce que j’avais commencé, j’ai donc choisi de faire un tournant clair en annulant tous les spectacles. J’en avais besoin pour repartir sur d’autres bases.»

La femme d’affaires

C’est ainsi que la jeune femme a fondé sa propre compagnie: Planification Carte Blanche. «C’est une entreprise de gestion d’événements et de planification de mariages. L’été dernier, j’ai organisé le mariage d’une amie de A à Z et ça m’a donné la piqure. C’est une satisfaction incroyable d’aller voir la mariée lors de la soirée et qu’elle vous dise que tout est parfait!», lance-t-elle émerveillée.

En plus de cette nouvelle entreprise, Suzie continue d’être représentante Tupperware, où elle obtient un succès grandiose. Lorsqu’on lui a parlé, la Saguenéenne d’origine revenait d’ailleurs tout juste d’un voyage à Las Vegas où elle a été sacrée #1 en Amérique du Nord dans le recrutement de personnel par l’entreprise. Riront bien d’elle ceux qui voudront, mais ses talents de vendeuse lui ont permis de reprendre confiance en ses moyens, de bien gagner sa vie, en plus de se mériter de nombreux prix comme des voyages sous le soleil et à Disney World.

«Grâce à des démonstrations, je rencontre des gens dans un autre contexte que des lancements d’albums et je peux changer leur vie. Bien sûr, je ne change pas la vie de celles qui m’achètent un plat, mais je propose à certaines de faire un bon salaire tout en restant à la maison», explique-t-elle convaincante.

Fière d’Annie

Embarquée dans l’aventure Star Académie aux côtés de sa jumelle Annie, Suzie a bien sûr consulté cette dernière, lorsqu’elle s’est résolue à trouver une autre source principale de revenus que la musique. Inquiète pour sa demie, la blonde a vite été rassurée lorsqu’elle a vu sa sœur s’épanouir et reprendre du poids après son changement de cap.

N’est-ce pas difficile pour la brunette de voir Annie accumuler les succès en chanson? «Honnêtement, je suis énormément fière de ma sœur, mais lorsque je regarde son horaire de fou, ça ne me tente pas d’être à sa place. Ça ne me rejoint plus», avoue celle qui trouve inhumain les sacrifices à faire pour parvenir au sommet.

Bien qu’elle ne veuille plus courir après la gloire, Suzie ne refuserait certainement pas un contrat de choriste avec Céline Dion ou un rôle dans un téléroman, elle a adoré jouer dans deux épisodes de C.A.. D’ailleurs, elle est loin de fermer la porte complètement: «La vie a toujours été bonne pour moi et, qui sait ce que l’on me proposera…».

En attendant, quand lui viendra l’envie de chanter, elle sait qu’elle peut compter sur sa complice de toujours afin de faire revivre sur scène le célèbre duo des sœurs Villeneuve…


 
Copyright © 1995-2008 Canoë inc. Tous droits réservés