Mise à jour: 13/01/2010 14:00  
Selon un séismologue
D’autres secousses possibles en Haïti
(Agence QMI) Taïeb Moalla
 
© AP/Jorge Cruz
Il n’est pas exclu qu’un autre tremblement de terre, aussi dévastateur que celui de hier soir, frappe de nouveau Haïti au cours des prochains mois.

::encart::

C’est l’opinion émise ce matin, par Catherine Woodgold, séismologue à Ressources naturelles Canada.

«Depuis mardi, on sait qu’il y a eu deux répliques dont la force est comprise entre 5 et 5,9 sur l’échelle de Richter et 21 secousses entre 4,5 et 4,9, rapporte-t-elle. D’habitude, les répliques diminuent d’intensité graduellement. Mais tout ça est très aléatoire.»

D’après elle, un séisme d’une force comparable aurait fait beaucoup moins de victimes à Tokyo qu’à Haïti, où on évoque déjà des milliers de morts.

«Au Japon, ils sont habitués aux tremblements de terre, ajoute Mme Woodgold. Ils construisent leurs maisons en fonction de cette donnée.»

Même si les calculs sont fort complexes, la séismologue soutient qu’un tremblement de terre de magnitude de 7 est environ dix fois plus fort qu’un séisme de 6.

Le 25 novembre 1988, le Saguenay et Québec avaient subi un tremblement de terre de 5,9. Les dégâts ont été évalués à 10 millions de dollars. Aucune perte humaine n’avait été enregistrée.

(Le Journal de Québec)

 
 
Copyright © 1995-2008 Canoë inc. Tous droits réservés