Confidence d'un entrepreneur: 25 000$ pour un verre d'eau!

25 septembre 2009 | 16h06
- ARGENT
Anne Marcotte, chroniqueure
Argent

Un jour, une imposante figure du monde de la finance me fit une demande très inattendue. Je n’oublierai jamais l’audacieuse réplique que je servis à cet homme. Ce fut l’une de mes expériences d’affaires les plus mémorables.

Tout pour faciliter les contacts d’affaires

Àprès plusieurs démarches acharnées, je n’en croyais pas mes yeux. Je vis enfin le nom de mon entreprise apparaître sur la prestigieuse liste des participants de la plus importante mission commerciale jamais organisée par le gouvernement du Québec. Destination : la Chine !

160 entrepreneurs avaient été sélectionnés pour accompagner le premier ministre Lucien Bouchard. À maintes reprises et toujours avec beaucoup d’enthousiasme, je parcourus le répertoire imprimé qui présentait la photo ainsi que le profil détaillé de chacun des participants de la délégation. Mon objectif : connaître le maximum d’informations sur chacune des personnes afin de faciliter les éventuels contacts d’affaires durant la mission.

L'heure du départ arriva enfin. Entrée dans l’avion, je savourais le moment. Elles étaient toutes là, en chair et en os. Ces importantes personnalités du monde des affaires que j’espérais tant rencontrer.

À un certain moment, un homme au physique très imposant s’avança vers moi. Mon cœur fit plusieurs bonds et rebonds. De toute évidence, il était sur le point de m’adresser la parole. « Quel extraordinaire début de mission commerciale », me dis-je tout bas. Jamais, je n’aurais espéré qu’une personne d’affaires aussi en vue puisse venir m’aborder si rapidement. J’étais fière. Je levai la tête et souris très largement.

Sa voix se fit enfin entendre.

« Pardon Mademoiselle, pourriez-vous m’apporter un verre d’eau, SVP? ».

André Bérard, le président de la Banque Nationale, me prenait pour un agent de bord.

Un petit « tchin-tchin » avec ça ?

Plutôt qu’un verre d’eau, il reçut cette réplique :

« Monsieur Bérard, il est évident que vous n’avez pas lu le livre des participants! Tout comme vous, j’ai été choisie pour cette mission. Et justement, j’apprécie que vous m’abordiez. Je suis convaincue que la Banque Nationale a assurément besoin des services de notre entreprise! »

Figé et visiblement très surpris, il hocha simplement la tête en affichant un curieux sourire.

Deux mois plus tard, notre entreprise reçut le mandat de concevoir toutes les présentations multimédias de l’économiste en chef de la Banque Nationale.

Finalement…

Je me souviens avoir regardé bien longtemps le chèque de 25 000 beaux dollars que notre nouveau client, la Banque Nationale, nous avait fait parvenir pour le paiement de ses factures.

Avant d’aller l’encaisser, je pris un grand verre d’eau… à la santé de Monsieur Bérard!

(b) Une tribune pour vous !

Je vous remercie de partager avec moi vos rêves, vos ambitions, vos anecdotes stimulantes, vos inquiétudes, vos succès, etc. Vos courriels sont nombreux et vos histoires m’intéressent toujours. anne.marcotte@vivemtia.ca