Imprimer Mise à jour : 03/05/2000 18:44

L'Impact entame sa saison

 
C'est avec un groupe de 18 joueurs que Zoran Jankovic, le nouvel entraîneur-chef de l'Impact de Montréal, quittera la métropole jeudi en prévision du match d'ouverture de la saison 2000 de soccer extérieur.

La formation montréalaise affrontera les Riverhounds de Pittsburgh, samedi, au Bethel Park Stadium.

Pour mieux se préparer, on a décidé d'effectuer le voyage à Pittsburgh l'avant-veille du match, au lieu de la veille comme c'est habituellement le cas.

C'est Mike Moretto, le gérant de l'équipe, qui a suggéré d'avancer la date de notre départ afin d'améliorer nos chances de succès, a souligné Jankovic. Ça nous donnera plus de temps pour récupérer de la fatigue du voyage, ça nous permettra de tenir un bon entraînement là-bas, et les joueurs pourront passer plus de temps ensemble sur la route, ce qui est toujours bon pour l'esprit d'équipe.

Quatorze des joueurs invités à effectuer le voyage ont évolué avec l'Impact au cours de la dernière saison intérieure, soit le gardien de but Ricky Tangredi, les défenseurs Abraham François, Nicola Corneli, Patrick Diotte et Amin Benhachem, les milieux de terrain Phil Ionadi, Everton Jackson, Kyt Selaidopoulos, Leo Incollingo et Chris Stathopoulos, ainsi que les attaquants Mauro Biello, Jocelyn Roy et Giuliano Oliviero.

Nick DeSantis accompagnera ses coéquipiers sans toutefois jouer, lui qui soigne une blessure au tendon d'achille.

Les nouvelles figures sont les attaquants yougoslaves Darko Kolic et Dejan Gluscevic, le défenseur recrue Antonio Ribeiro et le gardien de but Nicolas Pinto.

Parmi les absents à noter, il y a le gardien de but Paolo Ceccarelli, blessé à l'aine, qui sera au rancart pour encore deux semaines. Le défenseur John Limniatis n'a pas fait le voyage non plus, lui qui doit servir un match de suspension à la suite d'une accumulation de cartons jaunes en fin de saison dernière avec le Battery de Charleston. Le défenseur Nevio Pizzolitto, quant à lui, s'entraîne depuis une semaine avec l'équipe, mais il n'a pas encore signé de contrat.

L'un des joueurs les plus heureux d'effectuer le voyage est Patrick Diotte, lui qui n'a pas disputé un match de soccer extérieur depuis depuis le mois de septembre 1998.

Je ne suis pas vraiment nerveux, mais plutôt anxieux, dit-il. J'ai hâte de jouer d'être sur un grand terrain, de jouer sur du vrai gazon. J'ai encore plus le goût depuis qu'on a commencé, cette semaine, à s'entraîner sur du gazon au lieu du synthétique.