Mise à jour: 15/08/2008 06:06  
Montréal-Nord
Le tireur défendu par ses collègues
(Journal de Montréal) Mélanie Brisson
Le Journal de Montréal
 

Les collègues des deux policiers impliqués dans la fusillade de samedi dernier se portent à leur défense.

«Ce sont deux vrais bons policiers», a commenté hier un confrère du PDQ 39.

::encart::

Selon lui, le policier qui a tiré, qui compte quatre ans et demi d'expérience, et la policière, qui est au service du SPVM depuis un an et demi, avaient de très bonnes raisons d'agir comme ils l'ont fait.

Le même geste

«J'aurais fait la même chose à sa place. On pense tous comme ça, ici», a ajouté ce collègue.

Par ailleurs, le policier qui a abattu la victime se spécialisait dans les gangs de rue. Il connaissait bien les membres actifs dans son secteur et selon une source, ce n'est pas pour rien qu'il s'est attardé sur le cas du frère de la victime. Il avait en effet de bonnes raisons de croire qu'il contrevenait à ses conditions de remise en liberté.

«Baveux»

Parce qu'il taraudait les gangs de rue dans le quartier et qu'il intervenait souvent auprès d'eux, selon notre source, cet agent avait mérité la réputation de» baveux» auprès des jeunes du coin.

Ces jeunes n'ont d'ailleurs pas caché leur haine à son égard après le drame.

Enfin, l'un des agents que nous avons rencontrés hier a avoué que les relations sont actuellement tendues entre les policiers et les citoyens du quartier.


 
 
Copyright © 1995-2008 Canoë inc. Tous droits réservés