Mise à jour: 10/01/2007 06:21  
Médecine
Des soins sous le soleil cubain
(Journal de Québec) Johanne Roy
Journal de Québec
 

Les Québécois en vacances à Cuba pourront bientôt joindre le plaisir de la plage à certains soins médicaux, sans les délais qu'on connaît au Québec.

Nouvellement mis sur pied par deux résidants de la capitale, Lucie Vermette et Alexandre Réhaume, Services santé international (SSI) est un organisme sans but lucratif qui vise à faciliter l'accès à divers types de chirurgie ou traitements médicaux aux visiteurs québécois en sol cubain.

Services santé international est associé à l'organisme Cubanacan, société de tourisme et de commerce international mis en place par le gouvernement cubain, en 1987. Les détails de cette entente et des services médicaux accessibles aux Québécois seront fournis au cours d'une conférence de presse prévue la semaine prochaine, à Québec.

Tourisme médical

Cuba est une destination prisée pour le tourisme médical, en raison de la qualité des soins offerts sur l'île et des prix nettement inférieurs à ce qu'il en coûte pour des interventions comparables en Europe ou aux États-Unis. Selon le magazine L'Express, seulement pour les pathologies oculaires, comme la cataracte, 20 000 Vénézuéliens se sont fait traiter à Cuba, entre juin 2004 et mai 2005.

Cuba a mis au point certaines procédures de l'oeil qui sont très réputées. La clinique ophtalmologique internationale Camilo Cienfuegos, à La Havane, se spécialise entre autres dans le traitement de la rétine pigmentaire ou cécité nocturne. La chirurgie orthopédique, dont des remplacements de hanche et de genou, se pratique au Complexe scientifique orthopédique international Frank Pais, à La Havane.

Parkinson et greffes

Toujours dans la capitale cubaine, le Centre international de restauration neurologique s'intéresse, quant à lui, à la maladie de Parkinson. L'industrie de la biotechnologie et de l'équipement médical y est aussi développée.

Cuba possède en outre un réseau croissant d'installations hôtelières spécialement conçues pour allier tourisme et programmes de santé. Des centres médicaux spécialisés offrent différents traitements chirurgicaux, des greffes de moelle, des programmes pour le troisième âge et pour les enfants, ainsi que des chirurgies esthétiques.

En 2001, Cuba comptait un médecin pour 167 habitants. Des étudiants étrangers en médecine y séjournent par ailleurs en stage, dont certains de l'Université Laval, qui reviennent souvent impressionnés par le système de santé de ce pays en développement.

L'inde

Le tourisme médical a pris de l'ampleur, au cours des dernières années, notamment en Inde, en Tunisie, en Afrique du Sud, en Thaïlande. Depuis peu, des Britanniques, las des listes d'attente en orthopédie ou autres, se font opérer en Inde.

Selon L'Express, une opération cardiaque y coûte moins de 3600 $ CAN, comparativement près de 33 000 $ CAN aux États-Unis, et à quelque 17 000 $ CAN, en Europe.

  • En 2003, 100 000 étrangers sont allés se faire soigner en Inde.
  • En 2000, les Canadiens ont constitué le plus grand contingent de touristes à Cuba, plus de 308 000 arrivées.


  •  
     
    Copyright © 1995-2008 Canoë inc. Tous droits réservés