Le Salon de la moto de Montréal au féminin

Le Salon de la moto de Montréal au féminin

Photo Fotolia 

Étienne Laberge

Dernière mise à jour: 22-02-2013 | 09h05

Le Salon de la moto de Montréal qui se tient ce week-end au Palais des Congrès aide à comprendre le changement de cap qu’est en train d’opérer l’industrie de la moto. La femme y fait l’objet d’une subtile campagne de séduction.

Non seulement le salon accorde un rabais à l’entrée pour les dames, mais les motos qu’on y voit sont des petites cylindrées, plus faciles à manier.

De plus, des commerces y font la promotion de «journées moto» uniquement destinées aux dames.

«Le marché des femmes représente 10 à 15 % d’augmentation par année, a expliqué Charles Gref, propriétaire chez Harley Davidson Montréal. Le niveau d’intérêt ne cesse de monter. Elles ne veulent plus être assises en arrière.»

Pour Honda, Yamaha, Kawasaki et autres, cette clientèle spécifique représente une manne financière non négligeable.

«Les femmes élargissent le bassin de ventes pour une industrie qui se relève peu à peu de la crise financière de 2008», a estimé Roger Saint-Laurent, à la tête du salon depuis 1992.

Petits moteurs

Les constructeurs ont donc ajusté l’offre en fonction du gabarit féminin tout en tenant compte de leur penchant pour la prudence et la sécurité.

«Les constructeurs japonais ont beaucoup plus de 125cc, 250cc et 300cc et de 500cc, a constaté M. Saint-Laurent. Ce sont de petites motos qu’on n’avait pas vues depuis 30 ans. Ça vise à aller chercher une nouvelle clientèle.»

Et madame ne cherche pas nécessairement la performance. «Les motos sont plus basses, plus légères, moins larges, a indiqué Charles Gref. La femme ne veut pas se sentir intimidée par la machine.»

Le salon prendra fin dimanche à 17 h.

 


Vidéos

Photos