Oui aux couples de même sexe

Oui aux couples de même sexe

 

Ève Lévesque

Dernière mise à jour: 15-01-2013 | 11h54

«Chaque année, on téléphonait pour poser la question, a expliqué Zoé Handry, directrice des évènements du 33e Salon de la mariée. Je trouvais ça bizarre qu’ils sentent une barrière. Alors on fait plus de publicité en ce sens, et on l'inclut de manière plus directe dans notre programmation.» Selon Mme Handry, «ce sera encore plus dynamique grâce à ça, cette année.» Près de 20 % des exposants ont d’ailleurs réservé leur emplacement pour cette raison.

Ouvert à tous les couples depuis ses débuts, l’évènement sera cette année en partenariat avec le magazine «Fugues», qui couvre l’actualité des gais, des lesbiennes, des bisexuelles et des transexuelles.

«Il faut être moins carré dans la façon de faire les choses, a affirmé Mme Handry, en faisant référence aux spécifications des genres dans les brochures. Ce sont des petits détails, mais ça change tout.» «Montréal est une très belle destination pour les mariages, et le Québec a une réputation d’être assez libéral dans ce sens-là», a dit Christian Gervais, coordonnateur chez An English Rose, spécialisée dans la planification de mariages à Montréal.

L’entreprise dit recevoir des couples de partout dans le monde. «De Bali, de Hong Kong, de la France et de certains États des États-Unis, a-t-il affirmé. Environ 20 % des mariages que nous organisons sont pour des couples de même sexe. Et on ne fait aucune différence. C’est ce qui est important.»


Vidéos

Photos