Manger de la viande nuit... à la moralité

Manger de la viande nuit... à la moralité

Photo: Fotolia 

Dernière mise à jour: 16-11-2012 | 08h06

Cette étonnante mise en garde apparaît dans un manuel scolaire destiné à des enfants de 11 ans et se proposant d'offrir des conseils éducatifs sur des sujets allant de la santé à l'hygiène en passant par l'éducation sexuelle, a rapporté la chaîne d'informations NDTV.

Sur une page concernant les non-végétariens, le livre affirme qu'ils «trichent facilement, profèrent des mensonges, oublient leurs promesses, sont malhonnêtes et disent des gros mots, volent, se battent, commettent des violences et des crimes sexuels».

Il loue aussi la cuisine japonaise, en omettant de mentionner leur goût pour les fruits de mer et les sushis. Selon NDTV, le responsable de la Commission centrale pour l'enseignement secondaire a précisé que les manuels étaient choisis individuellement par les écoles et que leurs contenus n'étaient pas contrôlés.

En dépit d'une forte tradition végétarienne et d'un tabou religieux lié à la consommation de boeuf, les Indiens consomment plus de viande que jamais, conséquence d'une évolution du régime alimentaire et de meilleurs normes d'hygiène dans le processus industriel.

Selon la FAO, l'agence de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture, la consommation annuelle de viande par habitant en Inde oscille entre 5 et 5,5 kg, un chiffre record qui reflète l'attrait grandissant pour les régimes riches en protéines dans les pays en développement.

Les experts estiment que la forte croissance économique, qui a fait émerger des consommateurs de plus en plus aisés et voyageant davantage, explique en partie la raison de ce changement alimentaire.

Le taux de consommation annuelle de viande par habitant est toutefois bien plus bas en Inde que les 27 kg consommés en moyenne en Asie et les 38 kg ingurgités dans le reste du monde, selon les chiffres 2007 de la FAO, les plus récents.


Vidéos

Photos