Testeuse de jouets sexuels pour 1700$/mois

Emploi - Testeuse de jouets sexuels pour 1700$/mois

Photo: Archives/AFP 

TVA Nouvelles

Dernière mise à jour: 14-11-2012 | 13h28

Nicolas Bustin, confondateur de la société belge SoftLove, a détaillé sa proposition dans les médias européens.

«Notre testeuse recevra tous les deux jours quatre ou cinq nouveaux produits érotiques. Près de la moitié de son temps de travail sera certainement consacré à évaluer sensoriellement ces produits destinés à la consommation intime. Elle devra alors rédiger des rapports détaillés et comparer les produits testés à ceux qui existent sur le marché», a-t-il laissé savoir.

SoftLove promet à sa future testeuse des conditions de travail fort alléchantes et une rémunération intéressante: horaires souples, possibilité de télétravail, salaire mensuel de 1700$, en plus d'un bonus annuel.

Le site belge précise que la candidate recherchée doit être «dynamique et motivée, ouverte à la nouveauté, aimant le plaisir intime et possédant une bonne condition physique.»


Vidéos

Photos