Dans les coulisses de la Semaine Mode Montréal

Dans les coulisses de la Semaine Mode Montréal

Amélie Ducharme en préparation pour la troisième soirée de la Semaine Mode Montréal | Philippe-Olivier Contant / Agence QMI 

Dominique Gagnon

Dernière mise à jour: 08-02-2013 | 10h58

À quelques minutes du début des défilés, l’arrière-scène de la passerelle ressemble à une vraie fourmilière.

Amélie Ducharme, directrice artistique maquillage, et Denis Binet, directeur artistique coiffure, dirigent une équipe de 25 personnes pour donner le style imaginé par les créateurs qui s’apprêtent à vivre leur grand moment.

«De mon côté, j’ai 14 coiffeurs. Tous les jours, on s’assoie ensemble, on regarde les styles à faire pour la soirée et on part», s’exclame le coiffeur et porte-parole de Pantene,

Un peu plus d’une vingtaine de styles sont créés tout au long de la Semaine Mode Montréal.

Les experts rencontrent d’abord les créateurs et discutent des styles recherchés. Une courte rencontre d’une heure qui se doit d’être productive.

«On dispose d’environ une heure par designer, ce qui n’est pas beaucoup, explique Amélie Ducharme, aussi porte-parole pour Covergirl. Avec notre expertise, on propose aux créateurs différentes choses et on les conseille sur la ligne à suivre.»

Amélie et Denis se basent sur une photo ou un croquis, ainsi que des commentaires du designer pour se faire une idée de ce à quoi ressemblera la collection. De là, ils ajustent la préparation.

«Si les vêtements sont imposants ou intenses, on va essayer de modérer le maquillage et la coiffure. Notre but, avant tout, est de mettre les vêtements des designers en valeur», ajoute l’experte en maquillage.

Par la suite, de petites fiches descriptives sont créées et affichées dans la salle de préparation pour que les artisans puissent avoir une idée de ce qui les attend.

Avec quatre à cinq défilés par soirée, la Semaine Mode n’est pas de tout repos. «Ça roule beaucoup! Quand les mannequins arrivent, on doit jouer avec les textures des cheveux, comme on a de hautes coiffures à faire, ajoute Denis Binet. C’est très différent de la tête des clientes qui arrivent au salon.»

Les mannequins sont appelés pour la première présentation. Les maquilleurs et coiffeurs mettent la dernière touche avant de passer au style suivant. Et on recommence!


Vidéos

Photos