Gentside

Trio amoureux: une décision inédite pour la garde de l'enfant

Trio amoureux: une décision inédite pour la garde de l'enfant

Capture d'écran Gentside

Mariés en 1994, Michael et Dawn Marano ont vécu une relation de couple des plus normales jusqu'en 2001, année de leur rencontre avec leur voisine Andrea. Cette dernière est venue s'installer chez le couple marié, et tous trois ont vécu une relation amoureuse peu ordinaire. Afin de sceller leur amour ils décident de mettre au monde un enfant ensemble, et en raison de l'infertilité de Dawn, c'est Andrea qui en sera la mère biologique.

Un renversement de situation

Pendant un an et demi après la naissance du petit garçon, tout se passe bien jusqu'à ce que les deux femmes décident de mettre un terme à leur relation polyamoureuse. Toutes deux déménagent ensemble laissant Michael seul, qui décidera alors d'attaquer Andrea devant la justice afin d'obtenir la garde de l'enfant. Pour répliquer, Dawn demandera le divorce.

Si les parents biologiques ont trouvé un terrain d'entente concernant la garde partagée de leur enfant, Dawn a réalisé n'avoir absolument aucun droit sur lui. Ainsi elle a également demandé à obtenir la garde partagée du petit garçon, mais son ex-mari a décidé de s'y opposer.

Une décision inédite

Au tribunal le couple s'est alors retrouvé devant le juge Patrick Leis, qui n'a pas hésité à critiquer vivement le comportement de Michael, lui reprochant notamment d'avoir oublié le contexte de naissance de l'enfant en question. «Personne n'a dit à ces trois personnes de créer cette relation amoureuse unique. Personne n'a dit non plus à cet homme de concevoir un enfant avec la meilleure amie de sa femme ou d'élever cet enfant en reconnaissant ces deux femmes comme sa mère», avait-il déclaré.

Ainsi, le juge a décrété une triple garde partagée, tout cela dans l'intérêt du petit garçon, qui contrairement à la plupart des autres enfants de son âge a bien deux mères et un père. Si les deux femmes sont extrêmement reconnaissantes envers le juge pour cette décision équitable, Michael a d'ores et déjà annoncé sa volonté de faire appel. 



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos