Dire «je t'aime» n'exclut pas d'être infidèle pour la majorité des Français

Dire «je t'aime» n'exclut pas d'être infidèle pour la majorité des Français

Photo Fotolia 

Relaxnews

Dernière mise à jour: 25-02-2013 | 09h04

C’est ce qu’a révélé un sondage réalisé par le site de rencontres extraconjugales Gleeden.com.

Si certains n'ont aucun mal à dire «je t'aime», d'autres ont en revanche besoin d'une occasion spéciale. Près de la moitié du panel, 53% des hommes et 48% des femmes, attend généralement un anniversaire ou la Saint-Valentin pour déclarer son amour, alors que 34% des hommes aiment formuler cette déclaration pendant l'acte sexuel.

De leur côté, les femmes n'hésitent pas à dire «je t'aime» à leur conjoint lorsqu'elles ont quelque chose à se faire pardonner.

Cette étude a été réalisée en ligne, entre le 7 et le 13 février derniers, auprès d'un échantillon de 1 063 Français, âgés de 26 à 55 ans, mariés ou en couple et ayant déclaré au moins une infidélité.


Vidéos

Photos