Détruire sa robe de mariée

Tendance dangereuse - Détruire sa robe de mariée

Photo: Fotolia 

Dernière mise à jour: 27-08-2012 | 12h01

Depuis quelques années, les photographes sont de plus en plus sollicités pour des séances photo « trash the dress » lors desquelles des mariées sont immortalisées dans des endroits inusités comme des lacs, des plages, des sablières et même des dépotoirs. Durant la séance, la robe est détruite, signifiant la fin des cérémonies entourant le mariage.

«Les mariées, pour finaliser leur mariage, font des séances dans des endroits pas banals, à l'opposé du romantisme. On termine la robe, je marie l'homme de ma vie, c'est terminé», a expliqué Marco Michaud, photographe. Mais, comme ce fut le cas pour la femme qui s'est noyée vendredi, certaines mariées sont prêtes à prendre plus de risques afin d'avoir les photos les plus originales.

D'ailleurs, Marco Michaud a failli vivre le même type de drame au même endroit au mois de mai. La mariée qu'il photographiait a glissé sur une roche et s'est soudainement retrouvée dans l'eau.

Et puisqu'une robe de mariage mouillée peut peser quatre ou cinq fois le poids de la mariée, il est presque impossible pour celle-ci de se sortir de l'eau seule.

«Elle s'est tassée et elle a glissé dans l'eau. Je l'ai pogné par les cheveux et je l'ai tirée. On a pu la sortir. Elle est vivante aujourd'hui», a raconté le photographe ébranlé par cette frousse.

En guise de soutien, M. Michaud s'est d'ailleurs rendu à Rawdon vendredi pour rencontrer le photographe qui était avec la femme qui s'est noyée.

Lire aussi: Une nouvelle mariée se noie dans les chutes Dorwin


Vidéos

Photos