Sexe sur Skype

Sexe sur Skype

© Shutterstock 

Par Maksim Jean

Dernière mise à jour: 09-02-2012 | 14h36

Mais, avant de nous dénuder devant nos écrans, apprenons l'a b c de cette révolution des plus contagieuse et, surtout, gratuite... Musclons donc notre bande passante pour éviter les coïts technos interrompus et les heurts! «Nous sommes à une ère où la technologie est accessible à tous, et où les moyens de communication, très diversifiés, permettent de faire beaucoup plus qu'un simple appel téléphonique. Il y a eu le sexting et l'envoi de photos osées par textos; maintenant, on peut faire un strip-tease en direct avec l'aide de notre webcam», dit la sexologue Gabrielle St-Martin en parlant de Skype.

 

Toi, moi et Skype

«J'ai téléphoné à une amie un soir sur Skype, et la conversation a rapidement tourné au sexe. Ç'a été une expérience unique et inoubliable.» — Carl, 28 ans

«Mon copain et moi vivons une relation à distance et, grâce à cette merveilleuse application, nous pouvons dorénavant conserver une certaine intimité malgré les kilomètres qui nous séparent, en attendant de nous voir en chair et en os.» — Maya, 32 ans

 

À faire

  • L'art du dirty talking est un must dans les circonstances. Soyons très descriptifs dans nos échanges. Chéri accumulera ainsi plusieurs «points Skype» en nous disant qu'on est une bombe sexuelle, et il pourra les échanger contre des récompenses en nature à notre prochaine rencontre.


  • Sortons le réalisateur qui dort en nous, et assurons-nous que l'éclairage et les angles sont parfaits. Ce serait dommage que l'autre manque une belle prise de vue dans le feu de l'action...


  • Débutons lentement: aucune raison d'arriver déjà nue devant notre écran... Déshabillons-nous donc lascivement à l'écran. Ahhhhhh!

 

À éviter

  • Assurons-nous que c'est la bonne personne qui est à l'autre bout de l'écran avant de nous offrir en spectacle. Évitons donc de traumatiser notre (future) belle-mère, qui joue à la curieuse dans la chambre de notre partenaire au mauvais moment... Oh non!


  • Évitons à tout prix les numéros de téléphone erronés... Sans commentaire!


  • De grâce, messieurs, prière de ne pas concentrer la séance sur l'autopromotion de votre bâton de joie...


  • Et pas de position de cuillère virtuelle après les ébats: on ferme la session et on va se nettoyer...

 

En rafale

Skype est proposé dans 29 langues.

À la fin de l'année 2009, Skype comptait 560 millions d'utilisateurs enregistrés.

«Les fantasmes exhibitionnistes et voyeuristes sont à leur apogée et faciles à réaliser, ce qui peut favoriser l'excitation des deux partenaires qui se prêtent au sexe via Skypehot», ajoute Gabrielle St-Martin.

700 millions de minutes de conversation gratuite se font chaque jour sur Skype.

Maximisons nos chances de succès en éliminant les sources de dérangement. Éteignons la télé et favorisons plutôt une musique d'ambiance sensuelle.


Consultez régulièrement notre dossier spécial
pour tout savoir. Cliquez ici!





Vidéos

Photos