Comment conquérir un homme?

Comment conquérir un homme?

 

Par Yvon Dallaire - Psychologue

Dernière mise à jour: 15-12-2009 | 14h08

Il n’y a que pour ceux et celles qui trouvent la sexualité laide, sale et puante que l’association femme = objet sexuel peut offusquer. Ceux et celles qui sont bien dans leur peau et dans leur sexualité et qui considèrent que celle-ci constitue une réelle source de plaisir et d’épanouissement personnel ne peuvent qu’être d’accord avec moi.



Vous dites «macho»


N’oublions surtout pas que la signification étymologique du mot espagnol « macho» est «mâle» et non pas «dominateur», qui se dit plutôt «dominador». Quelle Québécoise n’est pas à la recherche d’un vrai mâle, soit un homme capable d’affirmer ce qu’il est et ce qu’il fait? Reste maintenant à savoir si nos Québécoises se contenteront d’hommes qui ne recherchent chez la femme que l’aspect sexuel. Je me pose sérieusement la question quand des femmes me consultent parce que, à 35 ou 40 ans, elles n’ont pas encore réussi à se trouver un compagnon qui veut s’engager avec elle. Elles m’avouent alors candidement qu’elles font l’amour dès la troisième rencontre avec un nouveau partenaire potentiel.

Les femmes qui agissent comme des objets sexuels en sautant dans le lit de l’homme qu’elles connaissent à peine depuis quelques heures ne doivent pas se surprendre d’attirer que des hommes à la recherche d’objets sexuels consommables et… jetables. «Oui, mais, disent-elles, si on ne couche pas avec lui dès le début, il ira chercher du sexe ailleurs. Il croira qu’on le fait marcher et on l’aura perdu.» Ce à quoi je réponds: «Cet homme ne vous mérite pas.»

Une période de probation


Faites attendre l’homme qui vous désire au moins 90 jours avant de vous abandonner totalement à lui et vous pourrez ainsi savoir s’il s’intéresse à vous ou seulement à votre corps. Profitez de ce délai minimal pour partager avec lui de nombreuses activités, pour le présenter à vos amis, à votre famille (à vos enfants si vous en avez), pour vous intéresser à lui en lui posant des questions sur son travail, son passé, ses projets d’avenir, sur ce qu’il pense de l’amour…

Dites aussitôt que possible ce que, vous, vous attendez d’une relation et les conditions qu’un amoureux potentiel devra respecter s’il veut vraiment de vous. Vous saurez ainsi si vous avez affaire à un homme de qualité ou à un homme qui veut seulement s’amuser et papillonner de fleur en fleur.

Ce que veulent les hommes


Au-delà d’une partenaire sexuelle, l’homme normal est à la recherche d’une compagne séduisante, intelligente, valorisante et capable d’apprécier ce qu’il a à offrir. Il n’hésitera pas à s’engager avec une telle femme pour la vie et à faire des enfants avec elle. Contrairement aux livres écrits par des femmes qui répètent que les hommes ne veulent pas s’engager, l’homme est au contraire toujours prêt à devenir complice d’une femme qui partage ses objectifs de vie même si, au départ, c’est le corps de la femme qui l’a attiré, ce qui est tout à fait «mâle».

Au-delà d’un épanouissement sexuel tout à fait légitime, l’homme sain recherche une femme qu’il peut admirer et avec laquelle il est prêt à s’investir pour réaliser des projets à court, moyen et long, très long terme. Sauf rares exceptions, la femme qui offre son intimité sans condition ne peut attendre de cet homme qu’il veuille s’engager avec elle.



Vidéos

Photos