Julien Cayer
Canoë

Paquebot café: l'art du café froid

Paquebot café: l'art du café froid

Photos de promotion

Julien Cayer

Il n'est peut-être pas situé dans le quartier le plus à la mode de Montréal, mais les curieux sont de plus en plus nombreux à rejoindre la clientèle de Rosemont au tout nouveau Paquebot café pour y gouter le nitro cold brew, un café infusé à froid révolutionnaire qu'ils sont les premiers à offrir au Québec, à notre connaissance.

Propulsé par de l'azote via une pompe à bière en fût, le café est froid, certes, mais avec une texture plus onctueuse et plus crémeuse qui se déguste comme une pinte de Guinness. Les propriétaires ont d'ailleurs poussé la note jusqu'à le servir dans de petites pintes de 250 ml, ce qui ne gâche rien.

«Avant l'ouverture, c'était clair pour nous qu'on allait servir du café infusé à froid cet été, se remémore l'un des copropriétaires, Simon-Louis Brosseau. Mais quand l'un des partenaires est revenu de New York où il avait découvert le nitro et qu'il nous a expliqué en quoi ça consistait, on a su tout de suite qu'on tenterait le coup!»

Lors de notre visite, on a en effet pu constater l'engouement que suscitait cette délicieuse invention, les clients entrant dans le café avec la régularité d'un métronome pour la savourer. « Deux dames sont même venues expressément de L'Île-des-Sœurs hier, raconte Simon-Louis Brosseau. Le café était officiellement fermé (note: le mardi est le jour de repos), mais je n'ai pas osé leur refuser ce plaisir, tellement elles venaient de loin!»

Mocktails au café

Mode ou pas, le café infusé à froid est servi de mille et une façon au Paquebot café. En plus du nitro, le café infusé à froid avec des grains éthiopiens de l'excellent torréfacteur torontois Pilot, est aussi décliné en cocktails.

On parle du Titonic, où le cold brew est mélangé avec du tonic maison (¾ oz.), du citron et de l'amer à la rhubarbe. Ou encore du Empress of Bélanger, où il est complété avec du lait, du sirop simple et de l'amer choco-chili, une mixture dont le goût plaira aux amateurs de chaï latté.

Côté nourriture, le Paquebot café n'est pas en reste, avec une véritable cuisine sur place qui prépare quelques plats simples, mais savoureux, comme des toasts au caramel, fleur de sel et fraises du Québec, ou encore des sandwichs de porc fumé à la jerk de la boucherie Ça va barder avec du fromage 1608 de Charlevoix.

Le tout se consomme dans un endroit très éclairé (ordinateurs portables bienvenus) dont le fond musical provient d'une table-tournante et des vinyles qui servent aussi d'éléments décoratifs. En ce qui nous concerne, on ne voit pas pourquoi on irait ailleurs cet été.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos