RelaxNews

Le meilleur restaurant d'Asie fermera ses portes en 2020

Le meilleur restaurant d'Asie fermera ses portes en 2020

Le chef indien Gaggan Anand du restaurant éponyme de Bangkok a surpris le monde culinaire en annonçant qu'il allait fermer son restaurant dans quatre ans.Photo Gaggan in Bangkok

Alors qu'il vient d'être élu meilleur restaurant d'Asie pour la seconde année consécutive, on apprend de la bouche de son chef que l'établissement Gaggan de Bangkok fermera d'ici cinq ans.

C'est une annonce surprise qui vient apposer une date d'expiration au restaurant indien de Gaggan Anand, devenu ces dernières années l'une des destinations culinaires les plus prisées de Bangkok et d'Asie.

La même semaine, le chef star a appris qu'il conservait son titre de meilleur restaurant du continent du prestigieux classement 50 Best Restaurants, pour annoncer à peine quelques jours plus tard qu'il mettrait un terme à cette aventure culinaire thaïlandaise en 2020. Les passionnés de la cuisine du chef star savaient qu'Anand ne prévoyait pas de rester éternellement en Thaïlande, il l'avait déjà laissé entendre. Mais la nouvelle est désormais confirmée et la date fixée.

Mais pourquoi vouloir s'arrêter? Avant tout pour éviter de s'essouffler, peur de l'ennui et de la routine et peut-être aussi pour changer de pays.

«Je pense que dans cinq ans je pourrais devenir grognon, arrogant et énerver les clients si je continue à faire la même chose sans aucun changement», a-t-il confié à Fine Dining Lovers.

Même si cette clôture n'arrivera pas de si tôt, le chef Anand a expliqué s'amuser de l'idée d'inaugurer un nouveau restaurant au Japon d'ici 2022 -- son chiffre fétiche -- dans lequel il ne proposerait que six ou sept couverts par service.

Cette annonce de fermeture, alors que l'établissement est au plus haut de sa popularité, n'est pas sans rappeler un événement similaire mis en scène par le mentor du chef indien.

En effet, Anand est un disciple du chef d'elBulli Ferran Adrià qui avait annoncé la fermeture de sa table catalane en 2011 alors qu'il recevait près de deux millions de demandes de réservations par an pour seulement 8000 couverts.

Ce dernier restaurant, qui avait remporté le titre de meilleur restaurant au monde à cinq reprises, a contribué à la popularisation de la gastronomie moléculaire à travers le monde.

De même, un autre élève de Ferran Adria, le chef danois Rene Redzepi, a annoncé prévoir fermer son Noma de Copenhague (élu meilleur restaurant du monde à plusieurs reprises) pour le transformer en «ferme urbaine» qui privilégierait les produits fermiers ultra-locaux au coeur de la capitale grâce à une serre de toit.

La date du dernier service du Noma de Redzepi a déjà été fixée, ce sera le 31 décembre 2016.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos