Patrick Désy

Chronique de Patrick Désy

Canoë

6 vins bio à ne pas rater cette semaine

6 vins bio à ne pas rater cette semaine

Photo Fotolia

Parce que le bio, sans dire que ça donne des meilleurs vins, ça reste meilleur pour la santé! On dit en effet que les gens qui consomment des vins issus de l’agriculture biologique ont 25% moins de risque d’avoir le cancer*. En plus, c’est bénéfique pour la planète et, en bout de piste, pour ses habitants.

Probablement inspirée par le passage de Raw Wine cette semaine à Montréal, la SAQ offre 10 fois les points Inspire à l’achat de vin bio jusqu’à dimanche 4 novembre. En voici six à ne pas manquer!

Buvez moins. Buvez mieux.

Cademusa Nero d'Avola Syrah 2017

10,15 $ 

Code SAQ 12699509 

13 % - 4,1 g/l

N’allez pas croire qu’il faut casser la tirelire pour boire du vin bio. Du bon en plus! De Sicile, ce petit nero d’avola saura vous surprendre par son fruité abondant, sa souplesse et son profil épicé en finale. Jamais pataud malgré ses 4 g de sucre résiduel. Prix dérisoire. Servir autour de 14-15 degrés. Capsule à vis.

** $

Château Puy-Landry Côtes de Castillon 2016

15,85 $ 

Code SAQ 852129 

12,5 % - 2,2 g/l

Toujours aussi bon que par le passé, le 2016 est dominé par le merlot, c’est un rouge simple, accrocheur avec des notes de cassis, de bleuets et de poivron laissant une impression animale qui rappelle le cuir. C’est nourri, élégant avec une matière suave et des tanins qui apportent de la droiture. Un bordeaux digeste qui prouve qu’on peut faire bon et bio à bon prix.

** ½ $ ½

Domaine d'Aupilhac Lou Maset Languedoc-Roussillon 2017

16,40 $ 

Code SAQ 11096116 

13 % - 1,7 g/l

J’ai parlé avec grand bien de son grand frère la semaine dernière. Élaboré par le talentueux Sylvain Fadat le Lou Maset 2017 est une autre belle réussite! Reposant toujours sur une base de cinsault, c’est un rouge bourré de fruits et de parfums. C’est gouleyant, énergique, ample, équilibré avec une assez bonne persistance en finale. Production bio. Bravo!

** ½ $ ½

Les Domaines Landron Muscadet Amphibolite 2016

25,50 $

Code SAQ 12741084 

13 % - 1,2 g/l

Le Muscadet reste un secret bien gardé. Et pourtant, son origine remonte au Moyen Âge! Élaboré à partir du melon de Bourgogne dont il est originaire et dont il a pratiquement disparu, c’est aujourd’hui l’un des seuls vins blancs élaborés avec ce cépage. Joseph Landron vinifie ici un muscadet étonnant. Finement parfumé avec des notes d’iode et de citron. La bouche est précise, acérée et ample à la fois. Longue finale saline et nerveuse. Un régal avec les huîtres!

*** $$ ½

Domaine JL & Fabienne Mann Pinot Blanc 2016 Alsace

28,05 $ 

Code SAQ 13830521 

13 % - 1,4 g/l

Les vins de ce domaine (à ne pas confondre avec ceux du Domaine Albert Mann, qui sont aussi fort bons, mais avec un style plutôt axé sur la richesse) font partie de mes chouchous actuellement. Le fils, Sébastien, est non seulement talentueux, mais aussi complètement

passionné par la biodynamie. Tous les vins, de la petite cuvée au grand cru, sont lumineux et d’une profondeur étonnante. C’est le cas de cet excellent pinot blanc, un cépage souvent délaissé en Alsace et qui reprend ses lettres de noblesse (en sachant qu’il peut avoir le statut de grand cru en Allemagne voisine). Belle intensité aromatique de fleur, de miel et de pêche blanche. Bouche concise, matière de belle densité, tout en fraîcheur et en élégance. Que du bonheur!

*** ½ $$$

Château Yvonne Collection Rézin Saumur 2016

30,75 $

Code SAQ 10689665 

12,5 % - 3,8 g/l

Retour sur les tablettes de cet excellent vin blanc ligérien. Du « ch’nin », comme on dit en Loire, dans sa plus belle et plus pure expression. Des vieilles vignes, dont certaines de plus de 80 ans, de petits rendements, un élevage de 12 mois en fût de chêne (dont 80 % neuf) suivi d’un repos de 6 mois en cuve avant la mise en bouteille. Un boisé très léger qui laisse toute la place au fruit et au sol crayeux. Nez aguicheur de poire, de coing, de melon, d’iode, de miel, et de fleur blanche. En bouche, le vin est moins gras et opulent que l’an dernier. Il montre pourtant une matière nourrie et tendue par une acidité énergique. Parfaitement sec tout en restant ample, il offre une longue finale saline (minéralité, diront plusieurs) et salivante.

*** ½ $$$

* Selon une étude publiée le mois dernier dans JAMA Intern Med.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos