Patrick Désy

Chronique de Patrick Désy

Canoë

Cinq vins surprenants pour marier les huîtres!

Cinq vins surprenants pour marier les huîtres!

Photo Fotolia

En ce début de novembre, en plein cœur des mois se terminant en « bre », on se trouve au cœur de la saison des huîtres. Il est néanmoins faux de penser qu’en dehors de cette période, il faut s’abstenir d’en consommer. Aujourd’hui, la diversité des ostréiculteurs, ceux qui en font l’élevage, permet un accès à longueur d’année au mollusque considéré, depuis l’antiquité, comme aphrodisiaque.

Au Québec, la majorité des huîtres proviennent des Maritimes. C’est le cas des fameuses Malpèques de l’Île-du-Prince-Édouard, souvent grassouillettes, bien en chair et au goût un peu terreux. Mieux encore, les Raspberry Point, toujours de l’IPE, se distinguent par leur côté plus sucré et leur finesse. Il y a les Beausoleil du Nouveau-Brunswick, petites et blanches avec leur goût finement iodé. Les variétés asiatiques ont aussi la cote. Importées ici, on les cultive sur la côte ouest du Pacifique. C’est le cas des Kumamoto ou des Kushis, souvent petites et aux formes ondulées, elles ont une texture laiteuse et se démarquent par leurs arômes de concombre frais.

Côté vin, l’huître est excitante à marier. Elle appelle les vins vifs à l’acidité marquée, ce qui permet de magnifier ses saveurs. Le mariage classique reste le chablis grâce à ses tonalités de coquillage chaud permettant un rappel parfait. En Loire, sancerre, menetou-salon et muscadet sont à mettre sur votre liste. Le riesling alsacien, le grüner veltiner autrichien ou l’assyrtiko de Grèce peuvent aussi faire des merveilles.

Buvez moins. Buvez mieux.

Les Pins de Camille 2016, Ormarine, Picpoul de Pinet, France

13,10 $ Code SAQ 266064

12,5 %

1,5 g/l

On retrouve le picpoul, vieux cépage languedocien, tout autour de l’étang de Thau depuis l’Antiquité. Poussant sur plateau calcaire recouvert de garrigues et parsemé de pinèdes, il donne des vins bien droits et parfumés d’iode. Grand classique au répertoire général de la SAQ, cette cuvée Pins de Camille 2016 est toujours aussi impeccable. Mariage de sens et de raison avec les huîtres. Servir bien frais (6 à 8 degrés).

** ½ $ ½

Froggy Wine 2015, Domaine Luneau-Papin, Muscadet-Sèvre et Maine, France

19,00 $ Code SAQ 13318309

12 %

4,5 g/l

Belle découverte que ce muscadet provenant d’une parcelle dite « Les Grenouilles ». Une robe verte pale cristalline. Nez tout en subtilité avec des tonalités d’herbes et d’embruns marins. La bouche présente une belle acidité autour de laquelle s’articule une matière tendre, presque juteuse. Finale soutenue évoquant des arômes de fleur, de miel et des notes fruitées. Servir bien frais (8 degrés).

** ½ $$

Rosensteig Grüner Veltliner 2016, Weingut Geyerhof, Kremstal, Autriche

23,90 $ Code SAQ 12676307

12,5 %

4,4 g/l

Le grüner veltiner est un cépage méconnu. Non sans raison, du fait qu’on en trouve trop peu au Québec et que lorsqu’il débarque sur les tablettes de la SAQ, il disparaît dans le temps de le dire. Ça ressemble un peu à un mixte entre le riesling et le sauvignon blanc. Ici, arômes d’agrume, de caillou mouillé, de poire et d’abricot. La bouche est vive tout en restant ample et culmine vers une finale sèche et crayeuse. Belle découverte. Servir autour de 10 degrés. Production bio.

*** $$ ½

Auxerrois Vieilles Vignes 2015, Domaine Albert Mann, Alsace, France

24,70 $ Code SAQ 12558765

13 %

17 g/l

Une grande leçon d’équilibre entre sucre et acidité. Un vin d’esprit sec, car bien qu’il ne soit pas techniquement sec, on ne goûte pas le sucre au palais. La bouche est ample, aérienne tout en montrant une belle nervosité. De beaux parfums de miel, de pomme, de poire et de fumée accompagnent l’ensemble qui se laisse boire tout seul. Servir autour de 10 degrés. Production bio.

*** $$ ½

Alois Lageder Sauvignon Blanc 2016, Alto Adige o dell'Alto Adige, Italie

24,80 $ Code SAQ 12383686

13 %

3,6 g/l

Grand coup de cœur de cette semaine! Moi qui suis habituellement « moins » sauvignon, je suis tombé complètement en amour avec celui-ci. Un domaine familial d’une cinquantaine d’hectares situé tout au nord de l’Italie, dans l’Alto Adige. Un vin renversant par sa délicatesse et sa pureté. Grande précision au nez comme en bouche. Parfums fins d’agrumes et de buis. Ça se boit à grandes lampées! Production bio. Servir autour de 10-12 degrés.

*** ½ $$ ½



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos