Patrick Désy

Chronique de Patrick Désy

Canoë

Un petit Kim Crawford avec ça ?

Un petit Kim Crawford avec ça ?

Photo Fotolia

Kim Crawford, ça vous dit quelque chose? Évidemment! Le sauvignon blanc de ce producteur néo-zélandais est non seulement le vin blanc le plus connu des Québécois, c’est aussi le vin blanc le plus vendu au Québec à la SAQ comme en en épicerie.

On parle tout de même d’une bouteille à 20$. Un vin qui est également produit en quantité industrielle. Des piscines olympiques de Kim Crawford! Selon les données que j’ai pu consulter, juste en 2015, la production viticole de Kim Crawford ne représentait pas moins de 23% de l’ensemble des vins produits au pays des Kiwis, soit près d’un million de caisses ou, si vous voulez, l’équivalent de 12 millions de bouteilles!

C’est du sauvignon « text book ». Je connais plusieurs chroniqueurs et dégustateurs qui le reconnaissent dès le premier nez. Pamplemousse, kiwis, gazon, melon, pointe de sucre résiduel, acidité basse. La recette est presque trop parfaite pour les Québécois qui ont tendance à avoir la dent sucrée. On comprend pourquoi le vin se vend bien ici. Personnellement, je ne suis pas fan. À ce prix, je pense qu’on trouve des dizaines et des dizaines de vins plus intéressants, mais que voulez-vous, ça « pogne ».

Sachant ma réticence à l’égard du sauvignon, la représentante de Constellation Brand, à qui appartient désormais la marque Kim Crawford, m’a néanmoins convaincu de lui donner une chance et d’essayer le pinot noir. Eh bien vous savez quoi? Ce n’est pas vilain du tout… J’oserai même dire que c’est assez bon! Comme quoi…

Sans surprise, la bouteille est munie d’une capsule à vis, ce qui non seulement facilite son ouverture, mais nous préserve des mauvaises surprises liées aux problèmes de bouchon de liège. Au premier nez, on sent un petit côté réduit (notes d’allumette ou de soufre) qui se dissipe rapidement au contact de l’oxygène. On devine alors des tonalités agréables de pinot noir : griotte, cerise, touche de fumée et de crayon-feutre. En bouche, le vin est souple, caressant tout en restant ciselé et énergique. On sent un côté mûr dans le fruit, mais rien de « compoté » ou de bonbon. C’est agréable à boire, surtout un peu rafraîchi. Il a fait merveille avec un saumon sauce teriyaki.

Pinot Noir 2016, Kim Crawford, Marlborough, Nouvelle-Zélande

19,95 $

Code SAQ 10754244

13 $ - 2,7 g/l

** 1/2 $$

Autrement, voici trois autres pinots noirs intéressants actuellement disponibles dans plusieurs SAQ du Québec.

Buvez moins. Buvez mieux.

Santi Nello Pinot Nero 2015, Botter, Vénétie, Italie

10,50 $

Code SAQ 11254313 

13 %

3,4 g/l

De la même maison qui nous donne la fameuse bouteille de Bottero en format 1 litre et dont la qualité est toujours surprenante, ce pinot noir étonne par sa franchise et sa qualité de constitution. C’est simple, lisse, avec une impression de vin sec et une acidité basse. Impeccable pour le prix.

** $

Givry 1er Cru 2015, Clos Salomon, France

43,75 $

Code SAQ 12212123 

13 % 

1,3 g/l

C’est mon « garrochez-vous » de la semaine! Tout ce que l’on souhaite d’un grand pinot noir, mais à prix raisonnable. Un premier cru provenant d'une parcelle de 7 hectares d'un seul tenant se situant sur un coteau bien exposé et disposant des pentes variées. On sent beaucoup de dimension dans le vin, une chair irrésistible, une finesse et une gourmandise qui font qu’on siffle la bouteille à une vitesse affolante. Ahhhh la Bourgogne, pas pour rien qu’on tombe en amour avec elle!

**** $$$ ½

Savigny-les-Beaune Les Planchots 2015, Jean-Claude Boisset, France

51,50 $

Code SAQ 13303721

13 %

n.d. g/l

On trouve plusieurs vins de la maison Boisset à la SAQ. Celui-ci vient tout juste d’arriver. Un climat dit « Les Planchots » exposé vers le sud du côté de Savigny, commue moins connue située à quelques kilomètres de Beaune, mais dont la finesse des vins peut parfois se comparer aux meilleurs crus de Volnay. On sent la signature de la maison dans le boisé bien dosé du vin qui vient envelopper un fruit mûr. Avec la race d’un premier cru, le vin s’allonge avec élégance sur des notes de fumée et de cerise. Cher, mais c’est plus que du bonbon!

**** $$$$



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos