Patrick Désy

Chronique de Patrick Désy

Canoë

Cinq vins pour l'Action de grâce

Cinq vins pour l'Action de grâce

Photo Fotolia

Le préado de ma blonde me demande cette semaine : « C’est la fête de quoi, l’Action de grâce? »

Dans une société qui carbure à l’instantané du moment vécu sur les réseaux sociaux, on oublie souvent l’essentiel. J’ai d’ailleurs dû m’arrêter un moment pour y penser.

Alors, voyons. Noël, c’est le sapin, la naissance du ti-Jésus, la surconsommation, les fêtes de famille et des orgies de tourtière. Pâques, c’est du chocolat, encore du chocolat, Jésus qui meurt le vendredi et qui s’échappe le dimanche de sa grotte, du jambon ou de l’agneau, le printemps qui se pointe enfin le bout du nez, tout ça arrosé avec du rosé. Le 24, c’est la Saint-Jean. Le 1er, c’est congé.

Mais l’Action de grâce?

« Ah oui! C’est la fête du partage et d’avoir la chance de pouvoir manger chaque jour à sa faim sans même se poser de question » ai-je d’abord répondu. Quand j’ai commencé à lui expliquer que c’est une fête qui remonte à l’époque de la Renaissance afin de célébrer les récoltes et rendre grâce des bonheurs reçus pendant l’année, il a rapidement replongé sur sa tablette. Quand j’ai terminé en lui disant que c’était aussi le dernier congé avant les Fêtes, il m’a fait une drôle de face…

Bref, tout ça mérite d’ouvrir un vin qui soit à la hauteur de cette grâce, vous ne trouvez pas? D’autant qu’on pourra justement faire « grâce » matinée lundi. Aussi bien se lâcher un peu!

Buvez moins. Buvez mieux.

Marquis de Bordeaux 2015, Alexandre Sirech, Bordeaux, France

18,65 $ Code SAQ 13364807

13,5 %

1,6 g/l

Nouveau joueur dans la catégorie des Bordeaux à moins de 20$. Dominante de merlot complétée de cabernet franc. C’est classique, souple, équilibré, en surface tout en restant agréable. Servir à 14 degrés.

** ½ $$

Coudoulet de Beaucastel 2014, Vignobles Pierre Perrin, Côtes du Rhône, France

28,55 $ Code SAQ 973222

14 %

n.d.

Toujours heureux et impressionné par la qualité des vins de la Famille Perrin. Le « second vin » de Château de Beaucastel, référence historique à Châteauneuf-du-Pape, continue de briller même dans un millésime moins favorable. Nourri, élégant tout en étant un poil sauvage. Le vin se développe favorablement au contact de l’air. Une à deux heures de carafe ou 3-4 ans en cave pour en tirer le meilleur.

*** ½ $$$

Le Grand Roi 2015, Marius Michaud, Châteauneuf-du-Pape, France

33,35 $ Code SAQ 13300512

13 %

2,4 g/l

Nouveauté au répertoire des vins de Châteauneuf-du-Pape à petit prix. Un producteur qui m’est inconnu, mais dont le vin se tire assez bien d’affaire. C’est typé, avec des notes de cerise, de prune et de garrigue. Ample, plutôt lisse, avec une acidité basse. Facile à boire.

*** $$$

Roaix 2015, Domaine Élodie Balme, Côtes du Rhône Village, France

24,55 $ Code SAQ 12474131

14,5 %

1,2 g/l

Une autre découverte, celle-là du côté du Rhône. Une approche bio, limite « nature ». Un rouge corsé, avec des tanins mûrs, de la fraîcheur et beaucoup de fruit, tant au nez qu’en bouche. Laissez-le respirer 30-45 minutes en carafe. Servir autour de 15 degrés.

*** $$ ½

Albino Piona 2016, Bianco di Custoza, Italie

18,55 $ Code SAQ 12469383

12,5 %

4,2 g/l

J’aime bien les rouges de ce producteur et le blanc m’a tout aussi enchanté! Un assemblage hétéroclite de garganega, tocai, trebbiano et cortese donnant un nez bien parfumé de fruits blancs, de paille et de fleur. C’est ample tout en restant bien tonique et salivant. Servir autour de 10 degrés.

** ½ $$



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos