Patrick Désy

Chronique de Patrick Désy

Patrick Désy
Canoë

Un vin floral, qu'est-ce que c'est?

Un vin floral, qu'est-ce que c'est?

Photo Fotolia

Patrick Désy

Malgré un hiver plutôt clément, le mois de février est enfin derrière nous! Et qui dit mois de mars, dit approche du printemps, dit temps des sucres et, un peu aussi, le temps des jonquilles. Quoi de mieux, alors, que de vous parler de fleur!

De fleur?

Vous avez certainement déjà entendu l'expression «un vin floral» ou, encore, vous êtes probablement déjà tombé sur un vin dont les odeurs rappelaient justement celles d'une fleur. Ce n'est pas réservé uniquement aux vins blancs puisque les rouges peuvent souvent dégager des odeurs de fleur. Et ce n'est pas pour autant qu'on dit d'un vin qu'il est «floral» qu'il est nécessairement léger. On trouve en effet des rouges costauds et corsés qui peuvent sentir la violette ou des blancs bien beurrés qui évoquent des odeurs d'aubépine.

En voici quelques-uns qui méritent votre attention et qui devraient vous permettre de facilement identifier ces odeurs de fleur.

Buvez moins. Buvez mieux.

Edoardo Miroglio 2014, Bulgarie

(17,35 $ - Code SAQ 12784931)

Le viognier et le gewurztraminer qui composent ce vin font partie des cépages au profil floral le plus marqué qui existe.

Le premier rappelle habituellement le lys alors que le second la rose.

Un blanc bulgare plutôt bien ficelé, très parfumé, évidemment, avec ce côté rond, mais qui dispose de suffisamment d'acidité pour garder l'équilibre.

C'est un peu tape-à-l'œil et ça plaira au plus grand nombre.

À servir bien frais, en apéro ou avec les ailes de poulet épicées!

**
$

Domaine Perraud, Mâcon Villages 2014, France

(20,75 $ - Code SAQ 12284709)

Très joli chardonnay du sud de la Bourgogne.

Des parfums qui rappellent l'églantine avec un fond de pêche blanche et d'iode. Fruit tendre, bonne tenue venant de l'acidité.

Juste assez long en finale.

Pas le plus original, mais fort bien fait si on aime les chardonnays au style un peu plus beurré.

***
$$

E. Guigal Côtes-du-Rhône blanc 2014, France

(21,80 $ - Code SAQ 00290296)

J'en ai parlé en début de semaine dernière, notamment pour figurer comme accord vin avec le macaroni de Janie.

Ce qui est surtout étonnant dans ce vin, c'est justement le côté très floral qui rappelle le lys et qui vient de la proportion importante de viognier, un cépage blanc répandu dans le Rhône Nord et avec lequel on fait notamment les grands vins de Condrieu et de Château Grillet.

Bien sec et doté d'une belle fraîcheur, c'est une réussite encore indiscutable dans un millésime plutôt compliqué dans la région.

***
$$

Monasterio de Las Vinas Carinena Reserva 2006, Espagne

(16,95 $ - Code SAQ 854422)

Il fait partie des vins les mieux distribués au Québec.

On le retrouve dans pas moins de 389 points de vente SAQ!

Un 2006 qui affiche une jeunesse déconcertante, surtout à ce prix.

C'est généreux, un peu rustique en bouche, notamment au niveau des tanins, mais on devine un nez bien expressif qui laisse des odeurs de santal et de rose fanée.

Impressionnant rapport qualité/prix.

** ½
$

Domaine Michelas St-Jemms, La Chasselière 2012, Crozes-Hermitage, France

(27,20 $ - Code SAQ 11896631)

En matière de cépage floral, la syrah est incontournable.

On la reconnaît justement par ses parfums de fleur mauve qu'on attribue souvent à la violette.

Issu à 100% de ce cépage, ce Crozes-Hermitage que j'ai découvert cette semaine affiche un profil résolument moderne avec son boisé appuyé qui ajoute des tonalités de vanille, de noix de coco et de fumée à la palette aromatique déjà bien expressive.

Plutôt sensuel avec une matière soyeuse, presque veloutée, des tanins souples et une acidité fine.

Les amateurs de vins Nouveau-Monde vont adorer, les puristes un peu moins.

***
$$ ½



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos