Patrick Désy

Chronique de Patrick Désy

Patrick Désy
Canoë

Cinq flacons pour combattre l'austérité!

Cinq flacons pour combattre l'austérité!

Photo Fotolia

Patrick Désy

Parce que c'est temps des retours d'impôt et, si vous êtes chanceux, de la distribution des bonis annuels, parce que vous vous serrez la ceinture depuis la fin des fêtes de fin d'année, que vous avez terminé de payer votre carte de crédit et que vous en avez marre d'entendre parler d'austérité, parce qu'on est en 2016 et que le Gouvernement de Justin Trudeau va nous trouver une solution écolo-économique de nous ramener le frileux dollar canadien à autre chose qu'une poignée de pacotilles, parce qu'il faut parfois penser à soi (vous le valez bien, non, de non?!), je vous ai trouvé cinq super flacons à une trentaine de dollars et moins pour faire un grand pied de nez à cette rigueur hivernale!

Sortez un peu votre fou, ça fait du bien!

Buvez moins. Buvez mieux.

Les bulles

Gramona, Brut Reserva 2011, Cava

(26,55 $ - Code SAQ 12450703)

Les vins de Cava sont capables du meilleur comme du pire.

Celui-là fait assurément partie de la première catégorie.

Son nez rappelle les champagnes à l'anglaise avec ce côté légèrement brioché et de fruits secs.

La bouche montre une belle ampleur tout en restant fraîche, tendue et sèche en finale, ce qui lui donne une élégance certaine.

Meilleur que bien des champagnes vendus le double, voire le triple du prix.

***½
$

Le sérieux

Domaine des Terres Blanches 2012, Baux de Provence

(22,25 $ - Code SAQ 12722094)

J'aime beaucoup les vins de cette région qui transpire le soleil et la fraîcheur.

Un vin issu de l'agriculture: pas de désherbants, ni d'engrais chimiques ou tout autre produit de synthèse.

Un assemblage hétéroclite dominé par la syrah et complété par le grenache, le mourvèdre et le cabernet-sauvignon.

Un rouge viril sentant bon la garrigue, les fruits noirs et la tapenade d'olives.

Généreux, avec des tanins mi-corsés et une finale un poil rustique. Très bon.

***
$

Le racoleur

Marqués De Riscal, Reserva 2011, Rioja

(26,45 $ - Code SAQ 10270881)

Avec ses notes de vanille, de havane, de vieux rhume et raisin mûr, il est difficile de ne pas reconnaître la signature des vins de la Rioja.

Un Espagnol soyeux, langoureux, pour ne pas dire racoleur, mais qui demeure civilisé par sa trame tendue et sa complexité aromatique.

Impossible de ne pas succomber!

***½
$$

La nouveauté

Château d'Agassac, Haut-Médoc cru bourgeois 2012

(30,75 $ - Code SAQ 12112229)

Je disais récemment beaucoup de bien à propos des Bordeaux 2012, un millésime à ne pas manquer tant pour sa qualité que pour les prix demandés.

Et comme quoi on trouve encore une myriade de bonnes affaires à Bordeaux et non pas que des bouteilles à prix de folie, je vous suggère fortement de mettre la main sur celle-ci.

Un nez bien ouvert évoquant la torréfaction, le cassis mûr et le chêne grillé. C'est souple, bien tissé avec des tanins mi-corsés et bien intégrés.

Bonne longueur en finale et bigrement digeste!

À boire maintenant et sur les 7 à 8 prochaines années sans soucis.

***½
$$

Le décadent

Terre Rouge Les Côtes de l'Ouest Syrah 2012

(31,75 $ - Code SAQ 00897124)

Vous aimez la syrah? Moi, j'en raffole! En voici une tout ce qui a de plus sensuelle, outrageusement parfumée - oui, oui, outrageusement! - et surtout irrésistible.

On pourrait s'y tromper avec une «petite» Côte-Rôtie tellement c'est bien fignolé et qu'on a l'impression de croquer dans le fruit.

À la différence que c'est plus souple, plus tendre et qu'on retrouve ce léger surplus de richesse qui se traduit par un léger côté capiteux en finale, mais tout en restant formidablement bien intégré et d'une grande buvabilité.

À boire en jeunesse pour profiter au maximum de la décadence du fruité!

***½
$$



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos