Retour à l'accueil Cuisine & vins
ABC
HOMARD
Recettes simples
SEXY
Regard des hommes
Comment l'attirer?
PHOTOS
Rincez-vous l'oeil!
Nos galeries
14 janvier 2012

Juliette et Chocolat
So so choco!


J'avais une envie incontrôlable de crêpes et de galettes. En temps normal, je les fais moi-même, mais cette fois-ci, j'ai aussi pensé à ceux qui veulent aller au restaurant pour en manger. Coup de fil à mon ami Pascal (nom fictif, je ne veux pas le mettre dans l'embarras), c'est un vrai spécialiste de la crêpe.
«Je veux aller manger des crêpes et des galettes», lui dis-je.
– Tu n'as qu'à essayer Juliette et chocolat, il paraît qu'ils en font.
– Ah bon? Je pensais que c'était juste du chocolat et des pâtisseries. Soit, allons chez Juliette!»
Ce fut malheureusement bien en deçà de ce que j'avais en tête...






Style de restaurant


Pâtisserie, chocolaterie (les chocolats sont très bons), boissons chaudes, crêpes, galettes, coupes de glace, fondue au chocolat, chocolat à boire... Il y a plusieurs adresses: une boulevard Saint-Laurent, une rue Laurier (celle que j'ai visitée) et une autre rue Saint-Denis. Les trois sont à Montréal.

Décor


La succursale de la rue Laurier est sur deux étages. Dès que vous montez les quelques marches de l'entrée, au rez-de-chaussée, vous êtes accueilli par un comptoir vitré où sont disposés pâtisseries et chocolats fins. Puis quelques tables pour deux personnes près du comptoir de pâtisseries et d'autres pour quatre contre le mur. Une petite ouverture sur la cuisine permet d'observer discrètement l'action.

Ambiance


Mon invité, arrivé avant moi, demande une table dans un coin, plus en retrait, où nous pourrons parler tranquillement. Refus du serveur, c'est une table pour quatre personnes. Pourtant, plusieurs autres tables de quatre sont libres, et elles le resteront toute la soirée. Il y a un peu de va-et-vient puisque la vocation première de cet établissement est de servir chocolats et pâtisseries.
Pub.
Cote de Thierry
2/5
 
Cote des internautes
1.5/5
(Nbre de vote : 3)


Clientèle


Des couples venus se restaurer, prendre une petite fondue au chocolat en amoureux: c'est tellement réconfortant, sexy et plein de symboles. Bien sûr, il y a également des clients qui passent acheter pâtisseries et autres gourmandises. La proximité des tables au bord du comptoir de service des commandes à emporter ne permet pas une grande intimité. C'est la raison pour laquelle nous avons été déçus de nous faire refuser une table plus éloignée.

Carte des vins


Un blanc, un rouge, un cidre au verre, un autre en bouteille (chaud).

Le repas


Nous avons mis entre parenthèses les chocolats pour nous concentrer sur les célèbres spécialités bretonnes. L'entrée en matière a pourtant bien commencé avec la galette complète aux champignons. La pâte est savoureuse, la garniture convenable. Le tout est servi avec une petite salade verte, mais la vinaigrette est sur la salade et non enrobée, je ne comprends pas que l'on fasse encore cette erreur dans les restaurants. Aussi, une galette savoyarde (jambon, champignons, gruyère et crème sure). Les pommes de terre sont tendres et douces, je pense même que c'était des pommes de terre rattes. C'était simple, mais bien. Le reste ne sera que déception. Galette au fromage de chèvre, poire et miel, une galette pliée en quatre, du fromage de chèvre frais émietté dessus, des tranches fines de poire crue et un filet de miel. Je m'attendais à des poires travaillées, cuisinées, mais ce fut une préparation sans passion.
Combien ça coûte
86,51 $, taxes et service compris.

Le quartier
En face de la SAQ

L'adresse
Juliette et Chocolat
377, avenue Laurier Ouest
Montréal
Téléphone: 514-510-5651
Passons aux crêpes. Nous avons choisi le classique des classiques: la beurre-sucre. La crêpe était sèche, à saveur de papier mâché, ça manquait de lait, cette pâte à crêpe! Complètement loupée. Et puis le beurre a définitivement été oublié ou, comme le lait, a été survolé. Pour finir, la pire crêpe que j'ai mangée de ma vie, je ne peux même pas croire qu'une chose comme ça soit possible dans un commerce: la crêpe normande (14,95 $). Une crêpe à 15 $, ça doit être exceptionnel, et encore, ce n'est pas donné. Mais dans ce cas-ci, la moutarde m'est montée au nez, et entre vous et moi, la moutarde avec les crêpes aux pommes, ce n'est pas indiqué. Voici le tableau: crêpe sèche, recouverte de morceaux de pommes crues (un tas), avec deux boules de crème glacée commerciale, un filet de chocolat et du calvados flambé. Résultat: une bouillasse indigne.

Le service


Nous avons eu quatre serveurs différents (dont un très gentil).





Coup de toque

Pour les bonbons

Coup de torchon

De la rigueur, de grâce!



Commentaires des internautes
Moyenne des votes :
Nombre de votes : 3

Comme vous, j'ai été très déçue. Il est vrai que pour le service, on ne connait pas la courtoisie. Les serveurs et serveuses ont l'air d'être écoeurés de leur travail. Ils semblent qu'ils n'aiment pas leur travail. Au prix que cela coûte ça devrait être bon et le service excellent. Je n'y retourne plus, ni mes amis.

2/5
20-01-2012- Agathe Lambert-

Nous y sommes déjà allés par recommandation ... le chocolat chaud très bon, qui une fois au frigo nous fait une belle mousse ..... crêpes salées, bien sans plus, crêpes sucrées à la va-vite. Je dois dire que je suis capable d'en faire à la maison des meilleures avec amour :):) FACTURE ouffffffff dispendieux, service, un peu bête .... je n'y suis jamais retournée

2/5
20-01-2012- Maria- âge : (36-49)

Et bien il semble que se soit une politique de la maison de laisser les tables de 4 personnes disponibles au cas où. L'été dernier nous avons vécu la même genre d'expérience mais sur sur leur terrasse. Finalement après bien des supplications de notre part, ils ont finalement accepté de séparer deux tables de deux pour nous (on était deux). Il y a environ deux semaines (début janvier) nous nous sommes présentés au même endroit durant la soirée. La plupart des tables pour 4 étaient disponibles et nous ne voulions pas avoir une table de 2 près de la porte puisqu'il faisait très froid à l'extérieur. Le garçon a été intraitable et c'était ''non''. Alors nous sommes partis et je ne crois pas remettre les pieds dans ce restaurant.

1/5
20-01-2012- Pierre Charette- âge : (50+)
Laissez vos commentaires sur ce restaurant
Écrivez vos commentaires :


Vos cotes :


Votre nom :


Votre âge :


Votre adresse électronique :




Canoë se réserve le droit de ne pas publier une critique qui pourrait porter atteinte à la nétiquette.
MicasaCanoë VoyagesLifewise
31 octobre 2014