Retour à l'accueil Cuisine & vins
ABC
HOMARD
Recettes simples
SEXY
Regard des hommes
Comment l'attirer?
PHOTOS
Rincez-vous l'oeil!
Nos galeries
19 novembre 2011

Réservoir:
Brunch actuel


Il y a quelques années à peine, le brunch était synonyme de réunion familiale, de grandes tablées qui se retrouvaient généralement dans des hôtels du centre-ville de Montréal ou autres restaurants à grand volume. On y retrouvait très souvent des buffets monumentaux, avec des thématiques changeant au gré des saisons. Eh bien, chers lecteurs, cette époque est révolue. Quelques rares endroits restent encore fidèles à cette tradition, comme le Beaver Club de l’hôtel Fairmont Reine Élisabeth, mais la tendance est ailleurs. En effet, depuis quelques années, un nouveau style culinaire a pris naissance, surtout sous l’impulsion de jeunes chefs souhaitant renouveler le genre. Certains en font même une spécialité, au grand bonheur des gourmands qui peuvent manger, dans une seule assiette, une vraie cuisine préparée à la minute et non en pigeant dans des réchauds comme c’était le cas avec les buffets. Le Réservoir a bonne réputation avec ses brunchs et je confirme que la cuisine est faite avec talent et passion.






Style de restaurant


Brasserie, bistro, brunchs gourmands, prix raisonnables pour la qualité des produits et du travail effectué. Il y a aussi cette volonté de sortir des sentiers battus de la cuisine traditionnelle, sans pour autant la renier. C’est bien, c’est même très bien. Surtout si les escapades culinaires (épices, parfums, agrumes exotiques, saveurs japonisantes ou orientales) sont bien dosées, et c’est le cas.

Décor


Grande façade de brique, avec alcôves vitrées donnant sur la rue. La salle à manger n’est pas très grande, une quarantaine de places. Un long comptoir qui permet aux clients curieux de voir l’action en cuisine. C’est simple, mais pas impersonnel, c’est chaleureux (le bois domine), un lieu bien accueillant.

Ambiance


Animée, virevoltante, grouillante, les décibels sont omniprésents, sans que ce soit trop envahissant: une ambiance qui réveille la clientèle.
Pub.
Cote de Thierry
3/5
 
Cote des internautes
4/5
(Nbre de vote : 1)


Clientèle


C’est peut-être un hasard ou une habitude, allez savoir, mais le jour de ma visite, il y avait un nombre marquant de jeunes familles avec enfants, jusqu’à deux ou trois par table. Non, non, n’allez pas croire que c’était cacophonique, les petits bouts de chou ont été d’un calme attendrissant. La clientèle du Réservoir est de tous âges et de toutes origines: anglophones, francophones, touristes, habitués, avec un point commun, le désir de manger autre chose que des oeufs tournés trop cuits, avec du bacon trop salé et mal apprêté. Ici, c’est un rendez-vous pour les brunchs gourmands-gourmets.

Carte des vins


Je vous conseille les bières maison, elles sont bonnes, très bonnes même.

Le repas


Pour vous donner une petite idée des réalisations du chef, voici un petit exposé du menu.

Soupe de courge, portobello farci à la persillade (8,50 $).

Meatballs, sauce tomate, tortellini de topinambours, mascarpone et padano (12 $).

Suprême de pintade, chorizo, purée de panais, pleurotes, tomates confites, glace de volaille (18 $).

Fish n’ chips de turbot, coleslaw (16 $) Oh lalala! j’ai regretté de ne pas avoir choisi ce plat, que c’était beau et avait l’air bon.

Saumon poêlé, tortellini de homard, sauce bisque, chips de lard, girolles (18,50 $). Le tortellini (géant) de homard me paraissait délicieux.

Jarret de chevreau, betterave, poire, yogourt, pistache (18,50 $). Pas vu, mais inspirant.

Combien ça coûte
Compter 25 $ à 30 $ par personne.

Le quartier
À deux pas de la rue Saint-Laurent.

L’adresse
Réservoir
9, rue Duluth Est
Montréal
Tél.: 514-849-7779
Nous avons de notre côté jeté notre dévolu sur le «Gravlax de saumon au kimchi, oeuf poché, purée d’avocat au yuzu kosho, muffin anglais maison» (15,50 $). La purée manquait de yuzu et il manquait aussi de garniture, je suis resté sur ma faim. Heureusement, le gravlax était très bon.

Filet de porc et boudin noir rôti, figue, jambon de parme, purée de patate douce (18 $) Un beau et bon plat, un plat de restaurant branché, un peu en décalage avec le concept attendu du Réservoir (souvent sur planche de bois), que l’on retrouve dans les autres présentations.

On joue donc sur deux tableaux: saveur et présentation chic et sophistiquée d’une part et planche de bois, cuisine réconfort et copieuse de l’autre, c’est un peu déconcertant. Mais la qualité et le talent sont là, c’est déjà beaucoup.

Nous avons terminé en partageant une crêpe poire rôtie, purée de pomme, yogourt et sirop d’érable (11 $). Ils devraient servir le sirop d’érable à part, mais sinon, c’était délicieux.

Le service


Un peu distant et pas très personnalisé.





Coup de toque

Une cuisine vive, vivante, réalisée avec des produits de qualité par un chef de talent.

Coup de torchon

Service long, très long, trop long, qui a fini par gâcher un peu mon plaisir.



Commentaires des internautes
Moyenne des votes :
Nombre de votes : 1

Si vous allez au Réservoir et que vous êtes pressés, vous n'êtes pas au bon endroit. J'y suis allé encore récemment et le service était parfait et bien entendu, la nourriture et les bières y sont délicieuses.

4/5
25-11-2011- Jacques Gagné- âge : (50+)
Laissez vos commentaires sur ce restaurant
Écrivez vos commentaires :


Vos cotes :


Votre nom :


Votre âge :


Votre adresse électronique :




Canoë se réserve le droit de ne pas publier une critique qui pourrait porter atteinte à la nétiquette.
MicasaCanoë VoyagesLifewise
1er novembre 2014