Retour à l'accueil Cuisine & vins
ABC
HOMARD
Recettes simples
SEXY
Regard des hommes
Comment l'attirer?
PHOTOS
Rincez-vous l'oeil!
Nos galeries
11 juin 2011

Fu Shi
Intention louable!


On a beau être animé de plein de bonne volonté, parfois l’adage «c’est l’intention qui compte» ne suffit malheureusement pas. Et c’est le cas pour ce restaurant de cuisine fusion, Fu Shi, qui a encore bien du pain sur la planche s’il veut devenir une table recommandable de la restauration montréalaise.






Style de restaurant


Cuisine japonaise, réalisations culinaires ambitieuses, décor superbe (ancien local du restaurant Garçon) signé Jean-Pierre Viaux, terrasse urbaine, beaucoup de monde s’active en salle comme en cuisine, tout cela est pourtant bon signe...

Décor


Le designer Jean-Pierre Viaux est bien connu du milieu de la restauration à Montréal, à l’origine du décor des Toqué, Chez L’épicier, Jun I, Sushi shop, Mikado, Pizzedelic... Bref, une vedette dans le domaine! Je trouve le lieu un tantinet sombre, mais intime et confortable. La terrasse est bien agréable aussi (même si la vue sur la belle rue Sherbrooke limite totalement le dépaysement!), l’espace est large et loin du trottoir, c’est idéal.

Ambiance


Froid, il y avait même un peu de tension, j’ai été «repéré» comme on dit, et les serveurs ont passé la soirée à me demander si j’étais satisfait! Message à tous, pas la peine de me le demander, je ne réponds jamais le jour même. Servez-moi comme n’importe quel autre client et je serai heureux. Le meilleur moyen de faire plaisir à un client est simple: servez-le comme si vous vouliez faire plaisir à vos parents. Et ce message s’adresse tant aux serveurs qu’aux cuisiniers!
Pub.
Cote de Thierry
2/5
 
Cote des internautes
4/5
(Nbre de vote : 1)


Clientèle


Quelques couples, des solitaires venus des hôtels avoisinants, des jeunes filles qui se payent une sortie sushi... J’imagine le lieu plus achalandé le midi, avec la proximité des bureaux du secteur, particulièrement sur la terrasse pour les beaux jours!

Carte des vins


Carte des vins de circonstance, il est possible d’y trouver votre bonheur! Le serveur m’a présenté les bouteilles de vin afin de bien me faire voir qu’il était au courant de mes attentes en la matière. Malheureusement, le blanc était chaud!!!

Le repas


Il y a une belle volonté de se démarquer dans ce menu. Foie gras poêlé mariné au miso doux, servi sur lit de croustilles de lotus (15 $). Salade de mangue et algues, assaisonnée aux méduses (13 $). Anguille grillée, foie gras poêlé et oeuf de caille sur purée de kumara (20 $). Morue noire sauce miso, foie gras poêlé, ses petits légumes et champignons (36 $), sic!

Nous avons commencé notre repas avec un tartare de thon et saumon sur galette de riz (15 $). La galette de riz était réfrigérée, donc dure, recouverte d’un tartare de thon composé de beaucoup de tempura et très peu de poisson. Puis, crevettes tempura, molles et tièdes, et un Isakaya, au thon et saumon (5 $), sans intérêt. Suivi du Fu Shi Royal, un maki (5 morceaux) avec queue de homard grillée, crabe épicé, champignons shitake, tobiko (15 $), manifestement la préparation culinaire la plus intéressante de la soirée, c’était bien fait et savoureux. Ensuite, crêpe sushi, soit un émietté de crabe, pétoncles, avocat, tobiko et crevettes tempura enroulés dans une feuille de riz (18 $). C’était correct, sans plus, les bouchées étaient très grosses, ce n’était pas évident à manger.
Combien ça coûte
145 $ tout compris.

Le quartier
Sur la rue Sherbrooke, en face du Sofitel

L’adresse
Fu Shi
1112, rue Sherbrooke Ouest
Montréal
Téléphone: 514-687-4222


Mignons de porc au gingembre et citron vert, purée de kumara (patate douce) et légumes du moment (24 $). Là, j’ai vraiment perdu le sourire. Cinq mini tranches de filet de porc trop cuit, avec une sauce trop intense en gingembre râpé, avec un ramequin renversé de purée de patate douce et deux asperges fades. Déconcertant... En fin de repas, tarte au yuzu, une incompréhension totale. C’est quoi ça? La tartelette ayant été congelée puis réchauffée au four à micro-ondes, le résultat fut le suivant: la pâte se détache de la crème au yuzu. Je n’en reviens tout simplement pas. Quant à l’Opéra matcha, c’était tellement sucré, encore dommage. Bref, soirée pas mal loupée, mais je ressens la volonté de faire différent, avec des présentations originales (vues aux tables voisines), et les sélections du chef en matière de sushi et maki sont spectaculaires. Mais ce n’est pas tout de faire beau, il faut que ce soit bon!

Le service


Service sans passion, on explique mal, on ne connaît pas vraiment le menu, on vous demande vingt fois si ça vous plaît et on insiste... dérangeant. Des serveurs que l’on voit ici et là, et que l’on retrouve dans la majorité des restaurants style lounge (pu capable!).





Coup de toque

De la bonne volonté, ça c’est sûr!

Coup de torchon

Malheureusement, cette fois-ci, c’est raté.



Commentaires des internautes
Moyenne des votes :
Nombre de votes : 1

Je crois que l'expérience du critique a été excessivement assombrie par le fait d'être "repéré" justement. J'ai eu la chance d'essayer Fu Shi une fois et j'ai été très bien servi selon moi, le repas était excellent bien que légèrement dispendieux. On m'a demandé une seule fois si j'étais satisfait, ce qui me convient parfaitement. Franchement pas grand chose a redire, je vais sans doute y retourner un jour.

4/5
17-06-2011- Valmont- âge : (26-35)
Laissez vos commentaires sur ce restaurant
Écrivez vos commentaires :


Vos cotes :


Votre nom :


Votre âge :


Votre adresse électronique :




Canoë se réserve le droit de ne pas publier une critique qui pourrait porter atteinte à la nétiquette.
MicasaCanoë VoyagesLifewise
24 octobre 2014