Retour à l'accueil Cuisine & vins
ABC
HOMARD
Recettes simples
SEXY
Regard des hommes
Comment l'attirer?
PHOTOS
Rincez-vous l'oeil!
Nos galeries
14 mai 2011

Humilié!
Le piment rouge


J’ai changé de titre au moins dix fois. Honteux, Scandaleux, Offensé, Bafoué, Méprisant, Pour rire du monde... Ce que j’ai vécu, le soir de ma visite au Piment rouge, est indigne. Je suis tellement fâché chers lecteurs, que je ne veux pas que vous lisiez cet article paisiblement, en prenant un petit café. Je souhaite vous partager mon indignation parce que je suis en beau fusil!






Style de restaurant


Humiliant. Après un décantage de deux jours pour bien comprendre ce qui s’était passé et vous livrer le fond de ma pensée le plus justement possible, je me sens humilié pour tous les chefs du Québec qui prennent tant à coeur leur métier. Pour tous ceux qui respectent et traitent si bien leurs clients, pour tous ceux qui se donnent tant de mal pour attirer et fidéliser des clientèles de plus en plus volages. Pour ceux qui donnent de l’importance à chaque élément soigneusement choisi dans l’assiette. Pour des gens comme Normand Laprise et Daniel Vézina, qui mettent en avant le travail de petits artisans. Pour les généreux, comme Jérôme Ferrer et Laurent Godbout et pour les grands techniciens, comme les Marc- André Jetté, Éric Gonzalez ou Benoit Lenglet. Pour les jeunes chefs qui osent, comme Danny St-Pierre, José-Pierre Durand et Alexandre Gosselin. Pour les endroits constants, comme Les Beaux Jeudis ou le Mas des Oliviers. Pour les courageux qui ouvrent des restos, malgré la surabondance de ceux-ci, au Québec, comme les jeunes Renaud Poirier ou Pascal Turgeon. Pour tant d’autres chefs, au Québec, qui sont dévoués à leur métier. Oui, pour tous ceux-là et pour moi, aussi, comme chef cuisinier et client, je suis très gêné.
Pub.
Cote de Thierry
0.5/5
 
Cote des internautes
1/5
(Nbre de vote : 30)


Décor


Magnifique!

Ambiance


Il y a une dichotomie dans ce lieu luxueux; on sent qu’il y a quelque chose qui cloche. Après quelques minutes, j’ai mis le doigt dessus; j’étais dans une cafétéria. Une cafétéria de luxe certes, mais une cafétéria; quelle imposture!

Clientèle


Des touristes, ce soir-là, et une table d’habitués (un couple avec leurs enfants), 28 personnes en tout.

Carte des vins


Très belle carte des vins. On nous a servi deux verres de vin blanc (12 $) bouchonné, en plus, sans nous montrer la bouteille. C’est pourtant élémentaire, de le faire.

Le repas


Coquille de crabe (12 $), une mini carapace de crabe vidée, puis garnie d’une une sorte de farce gluante, le dessus complètement desséché, deux bouchées infectes, je cherche encore le crabe; une honte! Panier Dim Sum (14 $), soit deux bouchées vapeur, comme dans n’importe quel restaurant asiatique, crevette et porc, puis trois bouchées frites, dont l’une très sucrée (prune et sésame) et, enfin, deux bouchées rondes (frites, aussi) grasses, gluantes, tellement mauvaises, servies dans des cassettes en papier blanc, comme dans n’importe quelle cafétéria; j’avais déjà le feu au... Ensuite, un canard croustillant (29 $); ça prendrait une page pour décrire comment je me suis senti lorsque j’ai reçu cette ineptie. Poitrine de canard frite, coupée en morceaux, sèche, dure comme ce n’est pas possible, sûrement laissée dans une table chaude pendant des heures; pas de sauce d’accompagnement, pas de légumes, pas de garniture.

Combien ça coûte
172 $ pour deux entrées, deux plats, deux desserts, deux verres de vin, taxes et service. Pour le même prix, vous visiterez d’excellents repas dans les restaurants cités plus haut, c’est aussi ça, le scandale!

Le quartier
Dans le magnifique Windsor

L’adresse
Le Piment Rouge
1170 rue Peel
Montréal
Téléphone: 514-866-7816


J’ai commandé un bol de riz vapeur (4 $), arrivé froid, croûté et sec en surface; une honte! Suivi du bar vapeur (32 $), filet, en fait, recouvert d’une sauce intense, grasse, gluante. Impossible de savourer la chair du poisson; c’était tellement lourd et salé. On a dû demander au serveur de laisser la portion sur la table; sinon, il repartait avec le plat. À ce moment du repas, j’hallucine complètement, prêt à exploser. Respire, mon Thierry, c’est un travail... Dessert; là, encore, il fallait garder son calme. Quel est le gâteau du chef? «Hong, pas gâteau du chef aujourd’hui». Ok, la crème brûlée saveur de la semaine? Vanille. «Ben, coudonc», je suis tombé la bonne semaine! Quel est le dessert chinois? «Hong, non, non, non, pas dessert chinois, pas bon Monsieur, dessert chinois pas sûr, chef change, moi recommande dessert mangue». Bon, allons-y pour la crème brûlée à la saveur de la semaine (8 $) et le dessert à la mangue (8 $). On est loin des desserts des meilleurs restaurants au Québec, vous l’aurez deviné!!!

Le service


Un seul serveur a de l’allure, gentil comme tout, soit celui qui sert les plats à la pince. Par cet exercice, ils essaient de donner un peu de prestance à cette supercherie.





Coup de toque

Superbe décor!

Coup de torchon

: C’est un scandale sur toute la ligne



Commentaires des internautes
Moyenne des votes :
Nombre de votes : 30

Nous y sommes allés avec le forfait Musée des Beaux-Arts de Montréal ou nous avons visité l'exposition des guerriers chinois. Le souper a été un désastre du début à la fin. Quelle déception. Nous revenons de Vancouver où nous avons mangé mille fois mieux dans des petits restaurants chinois familiaux. Je suis contente de lire votre critique.

0/5
21-09-2011- Louise Fournier- âge : (50+)

Je n'ai trouvé d'égal que le restaurant Le Valois en tant que mauvais service et nourriture infecte. Je me croyais à un buffet chinois de type bon marché où seul le décor avait changé, mais à quel prix! Ce décor qui dans les deux cas ne nous rend pas dupes pour autant! On détourne l'attention de notre assiette fort décevante par des décors aussi trompeurs que ces restaurateurs peu scrupuleux! Qu'on se le dise et qu'on dénonce ces cirques culinaires ou l'on met des toques aux clowns! Pas surprenant que tout goûte drôle...

0/5
03-07-2011- Michel- âge : (50+)

Quand j'ai lu votre article j'avais déjà réservé au piment rouge pour notre anniversaire de mariage c'était vendredi soir dernier et j'ai failli annuler la réservation mais votre critique étant seulement négative je me suis dit qu'il devait y avoir autre chose derrière... Et bien je ne me suis pas trompé nous avons vécu une expérience formidable et le restaurant était pratiquement plein. Le maître d'hôtel a su nous guider dans le choix des plats et le sercice était attentionné dont la plupart des serveurs étaient des francophones. Je tenais à l'écrire car mon expérience a été très appréciée.

5/5
10-06-2011- Justin- âge : (36-49)

J'ai travaillé quelques années dans le quartier. Tout à fait d'accord. De la bouffe de "food court" au prix du Toqué.

0/5
27-05-2011- Philippe Béland- âge : (36-49)

Je tombe par hasard sur votre critique, quel soulagement et quel plaisir de vous lire! J'y étais allé en janvier dernier (2011) après avoir entendu une critique dithyrambique de Mollé à Radio-Canada. Ce fut une énorme déception! J'en ai même voulu énormément à Mollé de cette recommandation qui nous a coûté très cher. Pensé lui faire parvenir l'addition! Mais revenons à notre expérience de ce restaurant. Le service était bruyant et empressé. Les plats atterrissaient agressivement sur la table. Quant aux légumes, ils étaient visiblement et gustativement congelés. Mais le clou de notre repas fut le dessert. On nous servit un morceau d'une grosse bûche de Noël, grasse et écoeurante - probablement achetée chez Maxi, me dit la personne qui m'accompagnait... À la fin du repas, nous avons voulu en parler au gérant qui nous a répondu qu'il ne comprenait pas nos reproches, que personne, à part nous, n'avait rien trouvé à redire. Nous nous sommes promis de ne jamais plus y retourner et de leur faire la publicité qu'ils méritaient: CE QUE NOUS AVONS FAIT!!! Merci pour votre article sur ce restaurant prétentieux qui se paie, c'est le cas de le dire, la gueule des gens!

0/5
26-05-2011- Jacques Vigneault, Outremont- âge : (50+)

Oh oui, quel endroit où la bouffe y est infecte... comme on dit, on se fait prendre une fois et on le dit à tellement de gens... bientôt, il va fermer ses portes, n'ayez crainte!

0/5
24-05-2011- Karima- âge : (36-49)

Recommandé par une critique du CBC Radio Canada. L'expérience a été à la hauteur de nos attentes et même plus. Le maître d'hôtel nous a sélectionné notre menu à notre demande et il nous a fait découvrir une cuisine chinoise tout à fait différente des plats classiques mais oh combien divins et riches en saveurs. Très belle sélection de vins au verre et service impeccable. Superbe soirée passée en amoureux

5/5
20-05-2011- Jean Pierre- âge : (18-25)

J'ai souvent bien apprécié le piment rouge surtout depuis ces derniers mois après leur changement de menu et de décor. Rien n'est parfait dans ce monde alors vous êtes sûrement tombé sur un mauvais jour. Oui ce n'est pas donné mais le décor et le l'endroit sont prestigieux avec une carte des vins impressionnante pour les amateurs. Votre critique est très insultante pour un restaurant qui existe depuis bien longtemps. Dommage vous deviez pas être dans un bon jour non plus!

4/5
20-05-2011- Beatrice- âge : (50+)

Merci du conseil, j'ai très bien compris, c'est sûr que ma conjointe et moi ne mettrons JAMAIS les pieds, c'est le cas de le dire d'avoir des pieds comme chefs, dans restaurant dégueulasse!!!

0/5
20-05-2011- Jocelin- âge : (50+)

Je suis allé le 7 mai 2011 c'était le même service que vous décrivez en plus ma conjointe a coommandé un thé qui ne goûtait rien et en plus il en on chargé 2, oui 2 fois $4. Je l'ai dit à la serveuse qu'on avait commandez un ( 1 ) thé et elle nous répondu que lorsqu'on deux à la table il doivent charger 2 thés !!! wow ! !

0/5
20-05-2011- Claude Courcy- âge : (50+)

J'y suis allé une seule fois. Je n'ai jamais compris que des amis m'aient donné ce resto en référence. À éviter pour le prix et pour la bouffe.

0/5
20-05-2011- Gaston Gourde- âge : (50+)

Nous avons vécu la même chose un soir de St-Valentin, nous sommes plus jamais retounés et nous déconseillons ce resto à tout le monde

0/5
20-05-2011- Marie-Josee- âge : (36-49)

Ma première et dernière visite remonte à il y a peut-être vingt ans. On nous a placé à côté d'une table ou trois des quatre convives ont allumé un cigare alors que nous étions à mi-repas. Nous avons alors demandé une autre table. Il n'y en avait pas et nous avons quitté sur le champ.

0/5
20-05-2011- Luc Marcel- âge : (50+)

: ) Je dois admettre que je n'avais jamais compris ce que les gens trouvaient à ce resto... à chaque fois c'était la déception... quand un chinois ne sait pas faire et servir le riz convenablement, on peut s'attendre au pire... mais les gens d'affaires finissent toujours par vous y rammener... on mange mieux dans n'importe quel bouiboui du quartier chinois sur un belle nappe de plastique! Et là, il y a quelques échoppes qui sont même pas mal du tout... à quand la tournée de ces petites enseignes M. Daraize? Sinon, il y a Soy qui sera toujours un de mes refuges préféré...

2/5
20-05-2011- Alex- âge : (36-49)

Plus de 10 ans que cest comme ça? Je ne comprends pas... Quelqu'un peut m'expliquer?

1/5
20-05-2011- Jean- âge : (50+)

J'y suis allé une seule fois et c'était dans le cadre d'un party de Noël. Je n'y suis jamais retourné. Si on met de côté le décor et l'ambiance, on y mange la même nourriture que dans n'importe quel resto asiatique bas de gamme que l'on retrouve sur Ste-Catherine ou St-Laurent pour le quart du prix.

1/5
20-05-2011- Sébastien- âge : (36-49)

Ouff... Je ne sais comment ils font pour garder leurs portes ouvertes! J'ai eu la même experience il y a 2 ans avec mon épouse. PLUS JAMAIS! Je vais m'en tenir à des valeurs sûre... tu vas dans le quartier chinois, tu regardes par la fenetre et si il y a que des gens asiatiques, normalement c'est très bien... La seul chose est de pouvoir lire leur menu :)

0/5
20-05-2011- Yves- âge : (36-49)

Avec une telle critique, ce n'est pas évident de vouloir aller dîner à ce restaurant. Je vais donc passer mon tour... mais je n'hésite même pas à donner la note de 0 / 5 parce que la facture est trop salée, pour ce genre de repas, et que je dois couper sur le sel à cause de ma haute pression.

0/5
20-05-2011- André Félix Delisle- âge : (50+)

Comment le raffinement a-t-il laissé sa place à la décadence? Qui est responsable de ce fiasco? Les nouveaux propriétaires? Ça fait plusieurs lunes que je n`ai pas été souper dans ce réputé restaurant de Montrèal. Je partage votre douleur. Moi et mes papilles n`avions que de bons souvenirs. Maintenant mes peurs sont confirmées... le piment rouge est mort!

0/5
20-05-2011- Stéphane Giguère- âge : (36-49)

Je croyais que j'étais le seul a avoir connu la même expérience. Je n'y suis plus jamais retourné. Il y a de cela plus de 10 ans.

0/5
20-05-2011- robert- âge : (50+)

J'y suis déjà allée, en touriste avec des connaissances il y a 5 ans et j'y ai vécu la même expérience! J'étais tout aussi frustrée et depuis ce jour je déclame à qui veut l'entendre à quel point ce restaurant est mauvais, les serveurs mauvais, la bouffe mauvaise, la facture un vol!!!!!!

0/5
20-05-2011- Hélène Boudreau- âge : (50+)

J'y suis allé le 20 avril dernier, un mercredi. Désolant. J'y avais été invité il y a plusieurs années par un ami et j'en avais gardé un très bon souvenir, à tous égards. Cette fois-ci, j'ai été profondément déçu: service pourri (il faut quasiment courir après les serveurs qui se font un devoir de ne pas lever les yeux afin d'être certains de ne pas vous voir). La qualité de la nourriture ne dépasse pas celle de n'importe quel restaurant chinois du quartier chinois (sauf les prix qui sont plus élevés). Pour ma part, je ne conseille pas ce restaurant à personne. Dommage qu'une si bonne réputation soit si abîmée.

2/5
20-05-2011- Jean-Pierre Fortin- âge : (50+)

Une vraie cantine de chantier déguisée en Resto nappe blanche. Simplement dégueulasse! Est-ce quelqu'un d'autoritaire peut s'occuper de FERMER cet établissement écoeurant... Ou bien s'il faut attendre qu'il ferme de lui-même en faillite après avoir fait la honte de la restauration culinaire.

0/5
20-05-2011- Erick Delko- âge : (26-35)

Qui est le proprio?? Où est-il ?

0/5
20-05-2011- joncas rémi- âge : (36-49)

J'y suis allé une fois l'an dernier pour la St-Valentin avec ma nouvelle copine. La honte totale. La nourriture était infecte, mais surtout les employés étaient, comment dire: Je m'en fous complètement. 200.00$ de honte et de frustration.

0/5
20-05-2011- Marc Potvin- âge : (36-49)

Entièrement d'accord avec votre évaluation. note de 1/5 pour le décor..

1/5
20-05-2011- Stéphane Latendresse- âge : (36-49)

J'ai détesté, à éviter

0/5
20-05-2011- denis Godin- âge : (50+)

Chinois si j'ai compris? Pas surprenant. J'ai appris depuis longtemps à éviter ces restos, classe ou non.

4/5
20-05-2011- Hélène R.-Lanni- âge : (50+)

Plus rien à dire mon Thierry, je crois que tu as tout dit

0/5
20-05-2011- pierre- âge : (50+)

Suis aller en 2007 puis 2010... même fiasco

0/5
20-05-2011- stéphane- âge : (36-49)
Laissez vos commentaires sur ce restaurant
Écrivez vos commentaires :


Vos cotes :


Votre nom :


Votre âge :


Votre adresse électronique :




Canoë se réserve le droit de ne pas publier une critique qui pourrait porter atteinte à la nétiquette.
MicasaCanoë VoyagesLifewise
20 octobre 2014