Retour à l'accueil Cuisine & vins
ABC
HOMARD
Recettes simples
SEXY
Regard des hommes
Comment l'attirer?
PHOTOS
Rincez-vous l'oeil!
Nos galeries
16 octobre 2010

Lustucru
Bien cuit!


Tout le monde connaît l’expression «bien cuit» par laquelle des invités disent tout le bien qu’ils pensent de leur ami fêté en le taquinant un peu. C’est ce que j’ai ressenti lors de ma visite au Lustucru, j’en pense beaucoup de bien, mais ce n’est pas encore au point. Donc, je taquine, mais gentiment...





Style de restaurant


Restaurant comme il s’en ouvre à la pelle à Montréal depuis un moment, celui-ci a une prédilection pour le cru; carpaccio, tartares, tataki, gravlax et autres bonheurs gourmands. Les plats cuits ne sont pas en reste, rassurez-vous, parce que l’hiver, par -30°, le p’tit tartare s’ennuierait bien vite... Donc, plats braisés, plats réconfortants, cuisine ouverte, c’est tendance!

Décor


Je vais être très gentil avec la cuisine et le service, car le temps arrange tous les petits désagréments de jeunesse (le restaurant vient d’ouvrir et n’est pas encore à point). Mais pour le designer, là, je me dois d’être honnête avec vous, chers lecteurs.

Qui a installé les sièges au bar, tabourets ou autres gugusses? Appelez ça comme vous voulez, qui donc, a pensé à un objet de torture pour le dos comme ça? Je défie quiconque de rester plus de deux heures assis dessus sans éprouver un mal de dos tenace. Une aberration! Deux heures et demie, c’est le temps que j’ai passé au Lustucru tellement ils étaient dans le jus, donc, ce n’est pas parce que j’étais bien et que je voulais faire durer le plaisir... Le local est vaste avec de hauts plafonds et agréable avec la sympathique mezzanine.
Pub.
Cote de Thierry
3/5
 
Cote des internautes
5/5
(Nbre de vote : 1)


Ambiance


Excluant le mal de dos que vous ressentirez après quelques minutes si vous vous installez au bar, l’atmosphère est à la fête au Lustucru. Des jeunes gens venus pour manger, boire et faire la fête. Les décibels atteignent presque un sommet, on se croirait dans une Cage aux sports pendant un match du Canadien de Montréal. Bref, faites du bruit (Make noise)!

Clientèle


Jeune, branchée, artistique, des couples, beaucoup de groupes, c’est d’ailleurs un lieu de prédilection pour les petites réunions animées puisque la mezzanine permet de recevoir, un peu à l’écart, des assemblées d’une vingtaine de personnes. Si vous aimez le bruit et le cru, vous êtes à la bonne place. Pour les autres, certains plats méritent la visite, mais pitié, pas assis au bar!

Carte des vins


Très intéressante, plusieurs demi-bouteilles, belles découvertes. Sympa!

Le repas


Vous pouvez commencer le repas par des huîtres, vedettes de l’heure dans les restaurants de Montréal. Sinon, les crus sont des incontournables dans ce nouveau restaurant. Les entrées sont généralement présentées sur des plaques d’ardoise. Elles ne viennent peut-être pas de Trélazé, mais, c’est bien sympathique. Tartare d’agneau aux cornichons et aneth, une bien belle préparation. La viande est bien coupée et de qualité, l’assaisonnement est approprié, pas trop épicé, afin d’apprécier toutes les vertus de cette belle viande. Tataki de cheval aux épices et salsa de nectarines. Là encore, la viande est belle, la salsa de nectarines n’est pas un plus. C’est un peu dommage, car, il faudrait pourtant que la salsa soutienne plus l’ensemble.

Combien ça coûte
94 $ avant taxes et services

L’adresse
Lustucru
5159, avenue du Parc
Montréal
Tél.: 514-439-6701
Quoi qu’il en soit, il faut avoir du culot ou du courage pour proposer du cheval en 2010, alors que les symboles végétariens ou même végétaliens sont de plus en plus présents dans la société. Alors, imaginez, du cheval... Pour ma part, je suis un amateur de cette viande, je m’en confesse, mais que voulez-vous, quand c’est bon, c’est bon, je suis un carnivore! Au menu à l’ardoise, oui encore, il y a une symbiose dans le concept, c’est bien. Foie de veau salsa verde: le foie de veau demandé rosé est arrivé trop cuit et il était recouvert par une quantité trop importante de cette salsa verde, contenant une quantité d’ail vraiment déraisonnable.

Nous avions le palais détruit et pour le dessert... Il est impossible d’évoquer réellement les sensations ressenties pour la dégustation du sucré. Il faudrait vraiment que les chefs puissent envisager que leurs préparations, et donc leurs assaisonnements, ne perturbent pas les autres dégustations.

Si le foie de veau était loupé, le collier de veau braisé était franchement génial, tout était parfait. Même la garniture, un plat quatre étoiles.

Pain perdu et moelleux au chocolat...

Le service


Complètement débordé, mais plein de bonnes intentions!





Coup de toque

Du talent brut, presque cru!

Coup de torchon

Le nom du designer, s.v.p.?



Commentaires des internautes
Moyenne des votes :
Nombre de votes : 1

Excellent repas, très bonne ambiance

5/5
22-10-2010- âge : (36-49)
Laissez vos commentaires sur ce restaurant
Écrivez vos commentaires :


Vos cotes :


Votre nom :


Votre âge :


Votre adresse électronique :




Canoë se réserve le droit de ne pas publier une critique qui pourrait porter atteinte à la nétiquette.
MicasaCanoë VoyagesLifewise
21 octobre 2014