Retour à l'accueil Cuisine & vins
ABC
HOMARD
Recettes simples
SEXY
Regard des hommes
Comment l'attirer?
PHOTOS
Rincez-vous l'oeil!
Nos galeries
17 avril 2010

Newtown: Le bonheur est dans…l’assiette!



Depuis leur départ du restaurant Laloux, les deux compères Marc-André Jetté et Patrice Demers ont mis au point un plan de bataille culinaire pour faire de leur nouveau jouet gastronomique, le Newtown, un restaurant de prédilection pour les gourmands de la métropole! Rien n’atteint la volonté de ses deux talents. Le plaisir qu’ils ont à faire de chaque assiette un chef-d’oeuvre suffit à nous faire oublier que le Newtown est situé sur la rue la plus électrique de Montréal. Oui, au Newtown, le bonheur est vraiment dans l’assiette!






Décor


La mode des restaurants « nappes blanches » tend à disparaître, la tendance est aux tables nues agrémentées de vaisselle, de couverts et de verres de grande qualité. C’est ce que présente le Newtown. Toutefois, les pylônes de béton (j’adore personnellement) donnent un peu de froideur aux lieux, quelques taches de couleurs ici et là ou quelques séparations judicieuses apporteraient un peu plus de chaleur.

Ambiance


Tout dépendra du jour de votre visite. L’ambiance les fins de semaine se passe généralement sur les autres étages. Le restaurant, quant à lui, est un lieu de plaisir gourmand, de réflexion culinaire, de découverte. L’ambiance se passe à table. C’est l’assiette la grande vedette, la recette du succès!

Style de restaurant


Complexe spectaculaire sur quatre étages. Une clientèle pour chaque lieu, le grand défi sera justement de gommer ses différences. Un défi, certes, mais pas insurmontable.

Pub.
Cote de Thierry
5/5
 
Cote des internautes
0/5
(Nbre de vote : 0)

Clientèle


Des inconditionnels de Marc-André Jetté et de Patrice Demers, des fidèles du Laloux suivant ce duo complice, des gens d’affaires venus signer un contrat, des visiteurs et des touristes de passage… Bref, des gens qui se souviendront longtemps du salé de Marc-André et du sucré de Patrice!

Carte des vins


Alors que les prix du menu m’ont surpris par leur sagesse, j’ai constaté que la carte des vins est « du même tonneau ». Les prix sont raisonnables et les vins sont très bien choisis. Laissez-vous conseiller par Marie- Josée, vous ne le regretterez pas.

Le repas


Le menu est très bien équilibré. Les entrées sont de 7 à 10 $. Je suis agréablement surpris, m’attendant à des prix plus prohibitifs. Saumon mariné et poêlé, betteraves jaunes, céleri et vinaigrette orange et safran. Le saumon mariné a la texture moelleuse. Saisi quelques secondes, parfait. Une très belle interprétation rafraîchissante. Tartare de boeuf, betteraves rouges, hakarachi et mayonnaise aux anchois. La viande, coupée au couteau, est délicieuse. Tout cela annonce bien pour ce qui va suivre. Pétoncles et flanc de sanglier, carottes, champignons, lentilles et oignon vert. Le mariage des pétoncles, parfaitement caramélisés en surface, avec la poitrine de sanglier tendre comme une caresse m’a comblé de bonheur... C’était très bon.

Morue, purée de salsifis, shiitakés, épinards, émulsion de noisettes. Marc-André Jetté est l’un des meilleurs au Québec, quand il s’agit de poisson. Ses cuissons sont à la seconde près et j’adore ça. Purée de salsifis remarquable. Et que dire de son émulsion aux noisettes… Carrément débile! Un des meilleurs plats dégustés cette année!

Combien ça coûte
Compter entre 60 $ et 80 $ par personne.

Le quartier
Rue Crescent, angle de Maisonneuve

L’adresse
Newtown
1476, rue Crescent,
Montréal
Téléphone: 514-284-6555


Short-rib de la ferme Eumatimi, topinambours, pieds bleus et jus de viande aux écorces de mandarine. Cette réalisation extraordinaire mériterait six étoiles sur cinq, mais il manquait toutefois un soupçon de sel à cette sublime réalisation. Cuisson, sauce, garniture, éclats de génie avec ses écorces de mandarines donnant une étonnante fraîcheur au plat. Du grand art! Puis vint le sucré de Patrice: un pré-dessert. Non, pas tout de suite, j’y reviendrai plus tard… Ganache au chocolat Araguani, chaque bouchée provoque un sourire de plaisir gourmand, que du bonheur! Aussi, une interprétation du gâteau au fromage façon Demers. J’ai mal aux joues tellement je suis heureux... Mais le clou de ce moment divin revient au pré-dessert. Dans un petit pot, granité à la pomme verte vivifiant, pistache grillée puissante, mousse au chocolat blanc onctueuse et huile d’olive douce: un mariage à se rouler par terre, magique!

Le service


Le service était dirigé ce soir-là par l’excellente sommelière Marie- Josée Beaudoin. Elle a l’oeil à tout et s’assure que chaque client passe le plus agréable moment possible, une réussite.





Coup de toque

Que du bonheur!

Coup de torchon

Un peu plus de chaleur dans le décor.



Commentaires des internautes
Moyenne des votes :
Nombre de votes : 0
Laissez vos commentaires sur ce restaurant
Écrivez vos commentaires :


Vos cotes :


Votre nom :


Votre âge :


Votre adresse électronique :




Canoë se réserve le droit de ne pas publier une critique qui pourrait porter atteinte à la nétiquette.
MicasaCanoë VoyagesLifewise
24 novembre 2014